Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Fort-de-France, 61,5 millions d'euros de déficit : le préfet va-t-il prendre la main ?

Fort-de-France, 61,5 millions d'euros de déficit : le préfet va-t-il prendre la main ?

   Les jours passent et se ressemblent pour le maire de Fort-de-France et son parti, le PPM. Le mot "déficit" fait, en effet, partie du langage courant dès que l'on songe à eux même s'il devrait être accompagné de l'adjectif "abyssal", hélas inconnu de Ti Sonson.

   Un nouveau coup de massue vient de tomber sur la tête des édiles foyalais : la Chambre Régionale des Comptes de la Guadeloupe, la Guyane et la Martinique pointe du doigt 61,5 millions de déficit budgétaire pour la ville-capitale". Mais si ce n'était que ça ! Elle dénonce aussi des primes illégales de départ à la retraite, des "gratifications injustifiées aux agents" et autres joyeusetés du même tonneau. Du coup une question se pose inévitablement.

   "Le Préfet finira-t-il par prendre la main sur le budget de Fort-de-France ?"

   En réalité, c'est de facto déjà le cas depuis quelque temps mais puisque le mauvais élève-Municipalité de Fort-de-France n'améliore pas son comportement et accumule les zéros pointés, le Maître se verra obligé de sévir très officiellement. Pour des chantes de l'autonomie, ça la fout mal ! Mais bon, le premier édile de la "ville-capitale", qui avait assuré au cours de la campagne électorale qui vient de s'achever, qu'il n'occuperait aucun poste de président de commission, vient d'être choisi par le PPM et ses alliés pour être...président de la commission..."affaires financières" de la CTM. Pas la peine de vous frotter les yeux ! C'est la franche vérité comme dirait le neveu de Ti Sonson.  

   Reste à espérer que le PPM ne considérera pas la CTM comme une vache à lait qui permettrait de rétablir l'équilibre financier de Fort-de-France...

Commentaires

Frédéric C. | 12/07/2021 - 21:24 :
Pour que la phrase ultime soit une vérité, il faudra que le comptable public de la CTM (fonctionnaire d'Etat, donc indépendant de celle-ci) ait les pièces justificatives réglementaires pour payer (c'est la loi, plus exactement un décret de 2012). Si non il devrait refuser de payer. Et a posteriori la CRC vérifie les comtes des collectivités locales. Il y a donc un ou deux "verrous": MM. Letchimy et Laguerre ne pourront pas faire n'importe quoi à la CTM.

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages