Accueil

FANM-DOUBOUT EN PÉYI HURLÉ

Ghislaine Cage-Fournillon est employée d'administration dans un lycée du centre de la Martinique. Ce livre est son tout premier roman. C'est le cri d'une femme blessée, mais qui pourtant garde foi en son peuple et en son pays. Ecrit dans une langue vibrante et poétique tout à la fois, il signe le renouveau de l'écriture féminine antillaise de part les problématiques qu'il abotrde...

lundi 6 septembre 2004, 15h11…

La Martinique est là… figée… dans l’attente d’un ouragan qui arrivera ou pas, personne ne le sait vraiment. Au fond de soi, on attend, on espère quand même qu’il va se passer quelque chose. C’est la rentrée avec son lot d’angoisse, de recommencement, de routine… Un ouragan, une aubaine, cette chose terrifiante qui viendrait casser le rythme, détruire ce que l’on aime, ce que l’on hait… Une occasion rêvée de ne pas aller à l’école, au travail, de défier l’inertie d’un système qui vous écrase.

On se plaît à rêver de l’impôt que l’on ne paierait pas, de son découvert qui pourrait être oublié dans le fracas de banques détruites, de ces matins où l’on n’entendrait pas sonner le réveil qui vient vous rappeler qu’il faut aller affronter la vie avec son cortège de problèmes au quotidien.

Un ouragan, une force incontrôlable que l’on ne peut ni acheter, ni soudoyer. Il ne connaît pas de pot-de-vin, il frappe sans pitié les riches comme les pauvres, les grands comme les petits. Il détruit, il casse, il frappe l’humain dans toute sa bêtise, son orgueil, sa vantardise, sa petitesse.

Il se rit des pleurs, des cris et des douleurs. Il ne connaît ni pitié, ni compassion, il détruit, il casse, il oblige à tout recommencer, à tout repenser.

Voilà l’humain si petit, si fragile sans un toit au-dessus de sa tête, sans la «bouffe» dont il se gave, le voilà nu comme un ver de terre cachant sa nudité et sa honte. Voilà
la vie le renvoyant à ce qu’il est en réalité: une petite chose insignifiante faite de poussière et gonflée d’orgueil et de sottise.

Dans le secret de son cœur chacun rêve de choses terrifiantes et jouissives. On crie haut et fort sa peur et son refus, on se protège hypocritement, on achète, on cloue, on s’active en brassant beaucoup d’air pour se donner l’illusion que l’on tient à la vie. Dans le secret de son cœur chacun appelle de ses vœux cet ouragan comme une amante maudite. De temps en temps, une bonne rafale, une envolée de pluie et ça y est! On se prend à espérer… ça va commencer et puis… plus rien. Monsieur se joue des nerfs de chacun, il s’amuse, il fait ses affaires, qui peut l’arrêter? Qui ose lui dire de ralentir ou d’accélérer sa marche? Homme que fais-tu de toute ton intelligence? A quoi te sert tout ce que tu possèdes? Je peux en un clin d’œil te réduire à néant.

Et pourquoi pas? Qui te dit que je ne préfère pas cela au train-train quotidien d’une vie trop stagnante! Qui te dit que j’ai envie de me réveiller chaque matin en retrouvant au pied de mon lit un cortège de cadavres en décomposition ! Qui te dit que je ne préfère pas t’affronter de plein fouet et lutter avec toi jusqu’à la démesure, jusqu’à la mort? Qui te dit que je ne préfère pas cela à l’attente, attente de la vie, attente de la mort… attente qui de toutes les façons rimera avec déception.

Crois-tu que j’aie vraiment quelque chose à perdre?

Que pourrais-je regretter de la vie? Quelle est ma possession depuis ce jour très lointain où j’ai vu le jour, où j’ai trimé sous le soleil, où j’ai bu mes larmes au goût de sang défraîchi, où j’ai crié au secours sans jamais être entendue, où même la mort me refuse un repos bien mérité. De déception en déception, de souffrance en souffrance, j’ai erré, ne me reconnaissant d’autres choix, d’autre alternative que de mettre un pied devant l’autre en essayant de ne dévier ni à droite ni à gauche par peur des précipices.

Fanm-Doubout en Péyi hurlé, Ghislaine Fournillon • ISBN 9782748370164 • Publibook • 192 pages • 24 €.

Commentaires

cage | 10/11/2011 - 14:40 :
Pour plus d'informations veuillez consulter cette adresse : [http://www.publibook.com/librairie/livre.php?isbn=9782748370164->http://www.publibook.com/librairie/livre.php?isbn=9782748370164]

Pages