Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

ESCLAVAGE ET ENGAGISME : JUSTICE ET VÉRITÉ !

ESCLAVAGE ET ENGAGISME : JUSTICE ET VÉRITÉ !

Ainsi, le gouvernement a décidé de mettre sur pied une commission Justice et Vérité sur la problématique liée à l'Esclavage et l'Engagisme. Vaste programme auxquels seront conviés les membres qui en feront partie, car se pencher pour débattre sur des pans entiers de notre histoire, petite et grande, relèvera de leur capacité à nous attirer vers le haut, vers cette mansuétude capable de nourrir notre connaissance, sereine et sage, faite aussi de clairvoyance et de tolérance.

Dans son intervention au Parlement, mardi dernier, en présentant le projet de loi sur l'institution de cette Commission Justice et Vérité, le Premier ministre, le Dr Navin Ramgoolam, n'en a pas été plus clair : il ne s'agira pas de règlements de comptes à rebours de l'histoire, mais d'aller à la recherche de la 'réconciliation, de la justice sociale et de l'unité nationale à travers le processus de rétablissement de la vérité historique... '

Ces mots ont leur importance : 'Réconciliation', 'Justice sociale' et 'Unité nationale'. Nous en ajouterons quelques-uns : 'Rassembler ce qui est épars... ' Cette Commission aura la lourde tâche de se réunir pour établir et prévoir - si tant est que la démarche soit possible - de mettre en lumière ce que sera le citoyen mauricien du siècle présent et la qualité dominante préludant à son bonheur.

La démarche sera historique, mais elle ne sera pas moins éthique, voire culturelle. C'est ce dont parlait l'essayiste autrichien Ivan Illitch, lorsqu'il évoquait cette 'société conviviale' et pour qui l'humanisme est en perpétuel devenir. Pour le paraphraser, nous dirons que la culture est un perpétuel recommencement. Et l'Histoire aussi !

Nous avions eu le privilège, en 1978, avec le concours de l'ancien président Cassam Uteem, à la Réunion puis à l'UNESCO, de participer, grâce à notre ami universitaire, Raoul Lucas, aux travaux marquant le 150e anniversaire de l'Abolition de l'Esclavage à l'île sœur, pendant lesquels a été débattu un nombre incroyable de sujets, par de nombreux acteurs de la communauté éducative - enseignants de tous niveaux, responsables de formation, responsables d'établissements, syndicalistes, parents d'élèves, mais également des responsables d'Archives, de bibliothèques, d'éditeurs, d'historiens et de journalistes.

Il en a résulté un certain nombre de recommandations sur l'enseignement, l'environnement dans ses différentes dimensions, sur l'histoire locale et nationale, sur la place à être accordée à l'Université et à la Recherche, sur la prise en compte du champ historique dans ses différentes dimensions, sociale/régionale/nationale/générale. Vaste programme, évidemment ! Mais, bref, pour réaliser une telle entreprise, dans le sens voulu par le Dr Ramgoolam, c'est-à-dire, aller à la recherche de la Réconciliation, de la Justice sociale et de l'Unité nationale, il est impérieux que nous en convenions que la politique de la main tendue, de l'ouverture aux autres, acceptés dans leurs différences, devraient constituer la condition sine qua non du premier pas vers une reconnaissance de la dignité des uns et des autres.

Certes, nous affirmons que devrait être encouragé, magnifié, tout ce qui 'démarginalise', 'désenclôt' pour qu'enfin disparaisse l'horrible et cependant si vrai, dans notre vie atomisée, 'l'enfer, c'est les autres... '

Gérard Cateaux

Commentaires

louis_rene_ | 23/12/2008 - 16:04 :
Bonjour, Je trouve l'idée de créer une "Commission Justice et Vérité" à Maurice, une excellente initiative, à condition que le but final soit d'aider à construire une "Vraie Nation Mauricienne", et non pas de diviser notre population en "descendants d'esclaves", en descendants "d'Engagés", et en descendants de "Méchants Colons"..... D'essayer de copier la "Commission Justice et Vérité", mise en place en Afrique du Sud, avec un résultat très bénéfique, puisque ceux qui sont venus témoigner, étaient responsables "eux-mêmes", des "deux côtés", des crimes commis contre "leurs frères Sud Africains!!!....Mais dans le cas de l'île Maurice, les responsables de l'Esclavage, ainsi que leurs victimes, ne sont plus là, aujourd'hui, pour apporter leur témoignage!!!..... Etant, moi-même, descendant d'ancêtres" esclavagistes"....avec le décalage des générations depuis la période 1835/1840.....Je ne me considère nullement responsable des "crimes" commis, éventuellement, par mes ancêtres!!!...tandis qu'en Afrique du Sud, la situation est totalement différente!!!... Par contre, dans le cas des "Citoyens Mauriciens", qu'un organisme soit créé, afin de rassembler le maximum de documents pour faire "la Lumière", sur cette triste période, cela ne pourrait qu'enrichir l'histoire de notre pays, ainsi que celle de tous ceux dont les ancêtres ont été victimes de "crimes contre l'humanité"!... Avant de conclure, je crois que nous devons éviter de mettre dans "le même panier" le cas de l'Esclavage, et celui des habitants de l'Inde venus à Maurice comme "Engagés"....ceux là n'étaient pas des "Esclaves", quoique leurs conditions de vie étaient très dures... Toutefois, quand on fait le "bilan" aujourd'hui, en comparant la situation des cousins, qui vivent encore au Bihar, avec celle de leurs cousins de Maurice....Nous pouvons dire qu'il n'y pas de comparaison possible...ce qui fait que nos frères Mauriciens, d'origine Indienne, ne doivent pas trop pleurer sur le "temps béni", quand leurs ancêtres vivaient en Inde..si cela peut être une consolation "agréable" pour nos frères dont les ancêtres vivaient au Bihar!!!... j'ai dit, Louis-René Dalais 23 décembre 2008

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages