Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Elle sera en charge de l'agriculture à la mairie de Paris

Elle sera en charge de l'agriculture à la mairie de Paris

  Après la victoire de la candidate socialo à la mairie de la ville-lumière, une insulaire a été nommée aux affaires agricoles.

 Beaucoup d'entre nous l'ignorent mais l'agriculture urbaine est plus productive que sa grande soeur campagnarde aussi paradoxal que cela puisse paraître. En tout cas, en climat tempéré ! En climat tropical, Dame Nature conserve sa prééminence. Mais la Ville-lumière, comme chacun sait, se trouve plutôt au nord du globe terrestre, certes pas à côté du Groënland, mais pas trop-trop loin tout de même.
 On oublie aussi qu'en climat tempéré de brillants cerveaux ont de tout temps créé des "Jardins d'acclimatation" c'est-à-dire des lieux où l'on tente d'adapter des plantes tropicales aux frimas de l'hiver. Des fois, ça marche super-bien : pomme de terre, tabac ou maïs. D'autres fois, ça fait chou blanc, en fin ça se casse la gueule : café, bananier. Mais ne s'arrêtant pas en si bon chemin, ils sont passé des Jardins d'acclimatation d'autrefois aux serres d'aujourd'hui et là, finies les contraintes climatiques : les ignames du Loiret se vendent désormais dans les supermarchés leucodermes des "Isles françoises de l'Amérique" et cela moins cher, beaucoup moins cher que celles produites localement. 
 Notre ministresse originaire de l'île aux fleurs aura donc pour tâche principale de faire pousser dans tous les espaces verts de la Ville-lumière toutes espèces d'avocatiers, manguiers, tamariniers, corossoliers etc. lesquels bénéficieront du réchauffement climatique qui est en train, sournoisement de provoquer un Grand Remplacement du climat tempéré par le climat tropical, chose qui, soit dit en passant, conduira immanquablement à la ruine, dans les décennies à venir, les fabricants de crème à bronzer.
 Bref, le lecteur aura compris que nous n'avons rien trouvé à écrire à propos de cette toute nouvelle ministresse de l'agriculture urbaine (sans doute s'agit-il d'ailleurs d'un non-événement) et que nous avons juste voulu remplir des paragraphes, histoire de contenter notre rédac'-chef.

Pages