Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price Mars
roumain
Tirolien
Alexis
Rupaire
Gratiant
Vieux
Damas
Firmin Antenor
Maunick
Perse
Maximilien LAROCHE
Hoareau
mauvois
manville
honoré
Alain Anselin

DIMANCHE GRAS A FOYAL : OU ETAIENT LES NAVETTES ?

DIMANCHE GRAS A FOYAL : OU ETAIENT LES NAVETTES ?

 De tout temps, les habitants de Dillon et des quartiers environnants voyaient des navettes mises à leur disposition pour se rendre au centre-ville.

  Les gens du sud et du nord-atlantique également. Tout ce monde garait sur le parking du stade de Dillon en toute sécurité, achetaient leur "pass-carnaval" et montaient à bord de bus direction le port. De là, ils gagnaient en deux minutes à pied le boulevard DE GAULLE. Or, cet après-midi du dimanche gras, le parking était quasi-désert !!! Et plus étonnant : pas la moindre navette à l'horizon. Quand on sait que le "pass" coûte 5 euros et que pour une famille de quatre personnes, on en est déjà à 20 euros, on mesure la déception et la colère des carnavaliers, obligés d'aller garer leurs voitures sur le parking de Carrefour Dillon déjà rempli ou le long du boulevard Maurice Bishop.
 Que s'est-il passé cette année ? Pourquoi n'y a-t-il eu de navettes qu'au compte-gouttes, chose qui a contraint maints carnavaliers à quitter les "vidés" bien plus tôt que d'ordinaire ? En effet, ces derniers rentrent d'habitude vers 7h30 ou 20h, heure de la dernière navette. Vu les circonstances, la plupart des carnavaliers ont assiégé les rares navettes dès 18h.
 Résultat : il y a eu beaucoup moins de monde à Foyal cette année. L'ambiance, sauf dans certains groupes à pied, était terne. La tranquillité d'esprit procurée par le parking du stade de Dillon avait cédé la place à une certaine anxiété, surtout chez les personnes accompagnées d'enfants ou de personnes âgées.
 QUI VEUT TUER NOTRE CARNAVAL ?

Commentaires

Véyative | 24/02/2020 - 07:47 :
Effectivement à 15h on pouvait se garer sans difficulté pour prendre la navette à Dillon contrairement à 2019. Et beaucoup ont fait grise mine face au prix de 5€. A mon avis la CFTU a un gros besoin de trésorerie, l'occasion est belle. En sus ils ont peut être un personnel pléthorique.....