Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

DES «GROUND ZERO» PARTOUT!

   DES «GROUND ZERO» PARTOUT!

Anniversaire hypocrite

Dès avant l’anniversaire du 11 septembre, les médias occidentaux ont commencé leur grand ballet autour de «Ground Zero», l’emplacement des deux tours jumelles détruites par Al-Quaida. Cela va de l’indignation au sujet de la «barbarie islamiste» à la dénonciation des complicités dans certains pays du Tiers-monde en passant par la compassion larmoyante pour les 4.000 victimes. «L’Amérique a été touchée au cœur!» s’écrie tel commentateur de CNN avec des trémolos dans la voix. «C’est la démocratie occidentale que les terroristes ont cherché à détruire!» sanglote tel grand journaliste européen. «L’islam est en guerre contre la civilisation!» assène doctement tel philosophe mondain du Quartier Latin.

Bref, «Ground Zero» est devenu le symbole de la citadelle assiégée par les barbares du Sud, tous plus ou moins musulmans. Et nous de tomber dans le panneau et de larmoyer de concert avec ces mystificateurs médiatiques et politiques.

Car enfin, des «Ground Zero», il y en a eu partout, tout au long du XXe siècle (et le début du suivant) et les responsables n’ont été autres que l’Europe et les États-Unis. Quelques exemples:

  • Ground Zero-Algérie: le 8 mai 1945, des centaines de soldats algériens, qui reviennent des champs de bataille en Europe, manifestent à Oran en faveur de la souveraineté algérienne. Des heurts éclatent avec des colons français (dits «Pieds-Noirs»). L’armée française riposte en massacrant 45.000 Algériens en moins d’une semaine. 45.000, vous avez bien lu, pas 4.500!
     
  • Ground-Zero-Madagascar: en mars 1947, des nationalistes malgaches se rebellent contre la colonisation française. Paul Ramadier, président du conseil (socialiste!) évoque le «droit des races supérieures à éduquer les races inférieures» et envoie un corps expéditionnaire qui massacrera 90.000 Malgaches. 90.000, vous avez bien lu, pas 9.000!
     
  • Ground Zero-Vietnam: pendant la guerre du Vietnam, l’US Air Force a déversé des tapis de bombes au napalm sur les régions où se regroupaient les forces nationales vietnamiennes (le Vietminh). Cet acte criminel a fait pas moins de 100.000 victimes à l’époque et continue à faire des ravages aujourd’hui puisqu’on voit, quarante ans après, naître des bébés dépourvus de bras ou de jambes, aveugles ou mongoliens.
     
  • Ground Zero-Irak: l’agression US contre l’Irak de Saddam Hussein, au motif de chercher des «armes de destruction massive» qui n’ont jamais été trouvées, a mis ce pays a feu et à sang depuis bientôt quinze ans. À la date d’aujourd’hui, on en est à 1 million de civils irakiens tués.
     
  • Ground Zero-Palestine: en décembre 2008, l’armée israélienne s’est livrée à l’une des attaques les plus sauvages contre la population, faiblement armée, du bantoustan de Gaza. Munis de bombardiers et de missiles de fabrications US, les Israéliens ont massacré plus de 4.000 habitants de Gaza, détruisant au passage, l’Université, les écoles de l’ONU, des hôpitaux, des bâtiments administratifs et même un cimetière!

Bref, la liste serait trop longue des «Ground Zero» provoqués, partout à travers le monde, par les Occidentaux, crimes qui sont, soit dit en passant, la cause directe du «Ground Zero-New-York». Quand les Afghans combattaient l’invasion soviétique de leur pays, les États-Unis aidèrent massivement Ben Laden. Quand Saddam Hussein a attaqué l’Iran, les États-Unis l’ont lourdement armé afin d’écraser ce pays. Donc qu’ils ne viennent pas maintenant pleurnicher sur les «terroristes islamistes». D’une part, ils ont fait pire (cf. les exemples évoqués plus haut); d’autre part, ils ont aidé ou utilisé ces soi-disant terroristes quand ça les arrangeait.

«Ground Zero-New-York» est un tout petit machin à côté de «Ground Zero-Algérie» ou «Ground Zero-Madagascar»!

Créolité

Quelqu’un me signale que pendant le mois d’août a été organisé dans le sud de la Martinique une série de conférences censées «élever le niveau de conscience des Martiniquais». Parmi elles, l’une qui avait pour titre: «La Créolité: une idéologie raciste».

Décidément, ils ont l’électro-encéphalogramme de plus en plus plat, ces noiristes…

Glissant

Ki sa nou pa tann ek nou pa li asou Entènet dépi zot wè Konsey Réjional ek Konsey jénéral Matinik désidé voté 32.000 éwo pou transbòdé Edouard Glissant di lé Zéta-Zini, koté i ka viv, adan an lopital an Fwans? Tout kalté kouyonnad: es yo té ké fè menm jes-la ba Ti Sonson? Ki manniè misié ka genyen gwo lajan adan linivèsité méritjen an i yé a, poutji i pa ka péyé transbòdaj-li li-menm? Poutji an endépandantis lé yo swen’y adan an lopital an Fwans? etc…

Tou sa ka montré vié lespri an gran parti moun adan ti péyi-tala. Yo enkapab rikonnet valè an moun, sa moun-tala pòté ba Matinik a nivo mondial ek olié yo palé di liv-li, di manniè lidé’y ka fè siwawa toupatou oliwon latè, sel bagay yo touvé pou fè sé tiré anlè’y. Fann fwa’y!

Sakineh

Grosse mobilisation en Europe et aux États-Unis pour une Iranienne nommée Sakineh qui, accusée d’adultère, a été condamnée à la lapidation. Les droits de l’homme (et de la femme) sont donc bafoués par la République islamique et seule une protestation internationale pourra la faire renoncer à cet acte barbare. Là encore, on se fout de nous! Tous les jours des dizaines de civils sont massacrés en Irak, en Afghanistan, en Palestine, des militants sont arrêtés et torturés au Tibet, au Turkestan oriental (territoire ouighour occupé par la Chine), au Chili (militants indiens mapuches), des femmes sont violées au Congo etc…et cela n’entraîne pas une telle levée de boucliers.

En réalité, on a affaire là à l’idéologie de «» et de sa variante «». Chaque fois qu’un Occidental a un problème à travers le monde, son cas est aussitôt mis en exergue et les médias exigent un soutien sans faille en sa faveur: le soldat israélien Guilad Shalit, les six infirmières bulgares, les trois touristes allemands enlevés au Yemen, l’humanitaire français enlevé au Tchad, les six moines de Tibérihine en Algérie etc…Parfois, il peut s’agir d’un otage pro-occidental comme pour Ingrid Bétancourt ou Sakineh (Iran).

Or, il y a 10.000 prisonniers palestiniens dans les geôles israéliennes, qui s’en préoccupe? 80% des prisonniers aux États-Unis sont des Noirs alors que les Noirs ne constituent que 15% de la population, qui s’en soucie? Les Roms sont pourchassés partout en Europe depuis au moins dix siècles, qui cela empêche-t-il de dormir? On pourrait multiplier les exemples.

Conclusion: il vaut mieux être une femme adultère et pro-occidentale qu’un combattant palestinien ou un Rom, vécus eux, à tort ou à raison, comme anti ou non-occidentaux.

Raphaël Confiant
17 Septembre 2010

Commentaires

seb | 22/09/2010 - 06:42 :
J'apprécie souvent les articles de Mr Confiant mais quand il parle de "ground zero algérie", cela relève d'une vision historique que les algériens eux-mêmes sont loin de partager dans leur ensemble. Aliénation coloniale des esprits, me direz-vous ? J'y répondrais par une autre question : n' est-ce pas là un occidental(personne ne choisit son identité) qui juge de ce qui est ou n'est pas dans l'esprit des autres ?
seb | 22/09/2010 - 07:02 :
Pour s'informer sur la réalité de l'affaire Sakineh, faut regarder la vidéo du retour de Dieudonné(eh oui!) d'Iran, et son invitation adressée à bernard en-rit lévi. Dernière chose : des roms, on propose d'en héberger une partie en martinique ? 300 euros et un voyage en avion pour avoir le droit de revenir et de vive de délinquance jusqu'à ce qu'on recommence. Soyons sérieux : les roms sont des acteurs payés par sarko pour jouer à l'étranger qu'on reconduit à la frontière. Renseignez-vous, les chiffres de l'immigration et des naturalisation progressent. Non, ce n'est pas le racisme, fait du peuple manipulé par le pouvoir, qui est responsable de la très sérieuse et très lucrative politique d'immigration(par le dumping social). L'immigration est aussi un outil de destruction des peuples, Mr Confiant le sait bien. Qu'est-ce que la formule de Jean-Marie Le Pen "l'invasion-immigration" sinon la colonisation de peuplement, bien réelle pour ceux qui la connaissent ?

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages