Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

De la transmission des pratiques traditionnelles culturelles: Les cas du bèlè et de la yole ronde Analyse anthropologique et linguistique dans une perspective didactique (French Edition)

De la transmission des pratiques traditionnelles culturelles: Les cas du bèlè et de la yole ronde Analyse anthropologique et linguistique dans une perspective didactique (French Edition)

Les transmissions culturelle et linguistique sont inhérentes à tous les peuples et à toutes les sociétés. Toutefois les modalités de celles-ci diffèrent en fonction des générations et des territoires. La Martinique, ancienne colonie française et actuel département français d'Outre-Mer, témoigne de certaines formes de résistances culturelles. À ce titre, le bèlè et la yole ronde sont des pratiques artistique et sportive qui, aujourd'hui, sont sujettes à une réappropriation de leurs schèmes de pensée ; ce qui entraîne une modification de leurs modes de transmission et des agents en charge de celle-ci. Une certaine logique analytique démontre à l’évidence que le bèlè et la yole ronde s’acquièrent par mimétisme en zone rurale et s’apprennent au sein de l’Éducation nationale. Il en est de même pour la langue de la transmission, le créole, devenu langue de l'enseignement. Ainsi, de nouvelles formes linguistiques et langagières tentent de se généraliser par le biais de l'évaluation formelle. La transmission concerne en fin de compte tous les agents : qu’ils relèvent de l’éducation traditionnelle que de l’éducation moderne.

Image: 

Pages