Accueil

COMMENT PARLER DE SERENITE ?

V. E. (étudiant à l'Université des Antilles, campus de Schœlcher)
COMMENT PARLER DE SERENITE ?

   Quelques jours après le mail, adressé à la communauté universitaire par la vice-présidente du Pôle Martinique, mail dénonçant les pratiques misogynes et macoutiques de certains enseignants et qui a été publié il y a une dizaine de jours sur notre site, un étudiant, T. E., de ce même pôle s'adressait directement au président de l'établissement...

 

***

 

Bonjour Monsieur Janky, 


 

C’est une sage décision de vouloir faire les choses avancer mais pas de cette façon selon moi. 

En effet, depuis quelques temps, nous attendons que des sanctions soient prises à l’encontre de Monsieur Philippe Joseph et toujours rien. 

Je trouves que vous êtes très réactif face à ses demandes et pas seulement. 

Parfois je me pose la question de savoir si c’est lui le Président ou s’il s’agit bien de vous. 

Hélas, un tel comportement est déplorable venant de votre part.

J’ai toujours éprouvé énormément de respect envers votre personne malgré nos divergences sur certains points...

J’ai l’impression que vous êtes sous l’emprise de Monsieur Philippe Joseph car fermé les yeux sur des faits aussi graves, ce n’est pas du tout possible à mon sens. 

Comment pouvez-vous parler de sérénité alors ce n’est pas le cas ? 

Il est temps d’ouvrir les yeux et d’agir comme le véritable Président que vous êtes face à Monsieur Philippe Joseph...

Ne vous laissez pas écraser par sa fureur et son caractère de cochon ! 

Pour finir, on aurait pu attendre le retour de la Doyenne pour que ce conseil puisse avoir lieu...Là encore, c’est du n’importe quoi...

M’enfin bon je vous souhaite d’excellentes vacances et au plaisir Monsieur le Président.


 

Très respectueusement,

Pages