Accueil

Audience d'appel du non-lieu dans l'affaire du crash de la West Caribbean : il faut une mobilisation massive

Audience d'appel du non-lieu dans l'affaire du crash de la West Caribbean : il faut une mobilisation massive

  Les 15 et 16 mai prochains, la Cour d'Appel de Fort-de-France statuera sur l'appel déposé par l'association des familles des victimes du crash du vol charter 708 de la West Caribbean, l'AVCA, contre le non-lieu qui avait été décidé par les tribunaux.

   Chacun a gardé en mémoire ce terrible accident d'avion du 16 août 2005 qui a fait 152 morts au-dessus du Venezuela, tous ces Martiniquais revenant d'un séjour au Panama à bord d'un avion-poubelle affrété par des affairistes colombiens, pour la plupart haut gradés militaires, cela dans le but de rafler des euros. 

   Plusieurs niveaux de responsabilité sont à relever :

   . l'agence de voyages "Globe Trotters" de Rivière-Salée qui vendait les billets de cette compagnie et qui ne pouvait ignorer que cette dernière était à risques.

   . l'Etat français par le biais de l'Aviation civile qui aurait dû normalement empêcher qu'un avion-poubelle atterrisse et décolle de l'aéroport du Lamentin. Ou que les départs se fassent à 2h du matin, moment où les contrôles sont plus lâches.

   . les généraux colombiens actionnaires de la West Caribbean dont les identités sont parfaitement connues.

   Comme dans beaucoup d'affaires (Crédit Martiniquais, Chlordécone, CEREGMIA etc.), la justice française n'a pas déployé un zèle particulier pour identifier lesdites responsabilités et a joué sur le fait que certaines familles ont accepté des dédommagements. Toutefois, la majorité d'entre elles par contre, par le biais de l'AVCA, s'efforce depuis 13 ans de faire toute la lumière sur le crash pour que les coupables soient traduits devant les tribunaux. Or, la justice a décidé de prononcer un non-lieu. L'AVCA a aussitôt fait appel et c'est cet appel qui sera jugé les 15 et 16 mai prochains devant la Cour d'Appel de Fort-de-France.

   Il faut que tous les Martiniquais épris de justice se mobilisent pour empêcher qu'une nouvelle fois notre dignité ne soit bafouée au nom d'intérêts obscurs...