Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Arrêté anti-pesticide du Prêcheur : la coalition Péyi-a/Rdm/Ppm sort du bois

Arrêté anti-pesticide du Prêcheur : la coalition Péyi-a/Rdm/Ppm sort du bois

 Ce serait tout simplement risible si ce n'était pas grotesque. Mais, comme chacun sait, en Martinique, depuis quelque temps, le grotesque n'a plus de limites. Voyons voir ça !

 Il y a d'abord, Marcellin NADEAU, maire du prêcheur depuis 13 ans (il entame son troisième mandat), qui, comme touché par la grâce, décide de prendre un arrêté anti-pesticide dans sa commune. Vaut mieux tard que jamais, serait-on tenté de dire, sauf que le premier édile à double écharpe bleu-blanc-rouge et verte ("Cachez ce sein que je ne saurais voir !") sait pertinemment qu'il n'en a pas le droit. Il sait également que longtemps avant lui, une cinquantaine de maires de l'Hexagone, ont pris des arrêtés similaires et ont été tous déboutés.
 Et pourquoi ? Tout simplement parce qu'en droit français, c'est le Ministère de l'Agriculture et lui seul qui délivre les AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) pour les pesticides et pas les maires 36.000 villages de France et de Navarre. Donc, sachant très bien tout cela, NADEAU a simplement fait un coup politique à quelques mois des élections territoriales, rien d'autre ! Bien joué car la plupart des gens ne connaissent pas la loi et le perçoivent dès lors comme un vaillant Robin des Bois écologique. D'autant que des journalistes ignares ou complices, vont s'employer à donner le maximum d'importance à ce qui est un non-événement.
 Répétons-le : dès 2015, une cinquantaine de maires hexagonaux avaient déjà pris des arrêtés anti-pesticides qui ont tous été cassés. NADEAU n'innove donc en rien contrairement à ce que veulent nous faire accroire certains journalistes pourtant rémunérés grâce à nos impôts. Et là, où l'on voit qu'il s'agit d'un coup politique, c'est quand le PPM et le RDM applaudissent bruyamment l'arrêté du co-président de PEYI-A. Claude LISE  a été sénateur et Serge LETCHIMY est député. Ils connaissent le fonctionnement des institutions françaises mieux que personne et en feignant de ne pas savoir que l'arrêté de NADEAU n'a aucune valeur juridique et sera retoqué, ils prennent tout simplement les Martiniquais pour des imbéciles !
 Ils prennent plutôt les électeurs des territoriales de mars prochain pour une bande de tèbè.
Image: 

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages