Accueil

A.R.M.A.D.A : AVEC SOLITUDE, LA MERE DES FEMMES ENTIERES, CONTRE LE FEMINISME OFFICIEL NEO-LIBERAL

{Le 8 mars, journée mondiale des femmes imposée il y a plus d’un siècle par des femmes qui se battaient pour un projet de société plus juste et donc plus humaine, doit être l’occasion de dénoncer les femmes robotisées, formatées pour répandre la mort. C’est l’occasion de faire des propositions et de redonner son sens au martyre des femmes qui civilisent l’humanité.}

{{
1. Qu’est-ce que le féminisme officiel ?}}

- C’est au nom de la libération des femmes que les USA ont envahi l’Afghanistan. Et les féministes occidentales ont applaudi !

- C’est au nom de l’égalité des sexes que deux criminelles de guerre complotent et organisent le génocide des Palestiniens : Condolezza Rice la noire et Tsipi Livni la blanche, les deux femmes ministres des affaires étrangères des USA et d’Israël. Les féministes occidentales les adorent !

C’est avec ses putes bien soumises que Sarkozy prétend nous arnaquer sur tous les fronts : démantèlement de la politique sociale, engagement dans la guerre USraélienne contre la souveraineté des peuples, justice au service de l’Etat et du patronat, politique économique libérale violente de la Miss B.C.B.G Lagarde formatée à l’américaine…

- C’est au nom du « droit des femmes » que les laboratoires pharmaceutiques empoisonnent et stérilisent à petit feu les nouvelles générations avec des inventions cancérigènes.

Alors que la propagande des marchands de sexe et de violence rend fous nos enfants, le féminisme officiel n’envisage rien d’autre que la répression dans les banlieues et la surveillance policière dans les écoles. Le féminisme officiel, c’est l’évangile des lobbies qui dénaturent l’humanité, et c’est la fabrique idéologique des femmes robotisées, des femmes complices des pires bourreaux.

La dimension de classe oblitérée par le féminisme officiel sert avant tout au maintien d’une société d’exploitation féroce des plus pauvres, jusqu’aux niveaux les plus inconscients

{{
2. Les femmes que nous respectons}}

La mairie de Paris prétend recycler Solitude dans le féminisme officiel : c’est INADMISSIBLE!

Solitude « la mulâtresse » a donné sa vie pour donner sens à la vie de tous, noirs et blancs, hommes et femmes, dans la résistance contre la re-légalisation de l’esclavage, en Guadeloupe en 1802 par Napoléon Bonaparte.

Solitude enceinte se battait pour la liberté des Africains, déportés et mis en captivité dans les colonies françaises, pour l’égalité entre les noirs et les blancs, ainsi que pour la dignité de son homme et de leur enfant.

Solitude enceinte est allée au combat sacrificiel, martyrisée par les bourreaux négrophobes colonialistes, jusqu’à son dernier souffle de vie, pour tous les hommes debout, et parce que l’union de chaque homme avec sa femme est sacrée.

Solitude « la mulâtresse » n’a pas dit à son homme : « c’est quand je veux si je veux ».

Solitude « la mulâtresse » c’est l’exemple des femmes et des hommes debout pour leurs enfants.

Solitude, c’est le nom des femmes africaines qui font passer leur famille avant tout calcul, qui refusent de sacrifier leur humanité à leur petit confort.

Solitude, c’est le nom des femmes palestiniennes qui défendent leur pays et leur peuple en mettant obstinément leurs enfants au monde, et en les armant de leur courage.

Solitude, c’est le nom des femmes européennes qui refusent de vendre leur âme, comme Olympe de Gouges, Française qui s’est battue jusqu’à la mort pour l’abolition de l’esclavage jadis, et comme Mme Odile Tobner aujourd’hui.

Solitude, c’est le nom des combattantes intransigeantes qui savent faire des hommes des héros.

{{3. Notre combat contre la pollution des esprits}}

Première étape pour casser la logique de déshumanisation de tous : les femmes et les hommes peuvent exiger de leurs représentants élus qu’ils protègent la santé morale des nouvelles générations.

Les hommes et les femmes descendants d’Africains sont l’avant-garde de la résistance au nouvel esclavage spirituel, parce qu’ils ont hérité de la mémoire de l’esclavage spécifiquement organisé contre leur continent vaincu, et de la mémoire des outils indispensables pour briser efficacement les chaînes.

ARMADA interpelle tous les responsables associatifs et politiques : l’Etat a gagné de grandes batailles contre le tabagisme et contre l’insécurité routière. Pour cela, il a engagé des moyens financiers considérables. Mais est-ce qu’il se préoccupe vraiment de la santé de la population, ou surtout de distraire l’opinion de problèmes encore plus graves ? Une jeunesse décervelée, c’est une jeunesse qui se laisse plus facilement manipuler…. Est-ce pour cela que le pouvoir laisse les mains libres aux marchands de poisons moraux ?

Un Etat réellement au service du collectif devrait déclarer SANS AUCUN FRAIS la guerre aux marchands d’armes spirituelles de destruction massive : ceux qui polluent nos loisirs, nos espaces publics, l’inconscience de nos jeunes, avec la manipulation du « droit au plaisir » sans autre limite que le pouvoir d’achat, ceux qui fabriquent des générations de sexy-robots tueurs. Les pédophiles, c’est eux !

Nous, les femmes et les hommes qui sommes avant tout et par-dessus tout des mères et des pères, par la chair ou par l’esprit, nous exigeons immédiatement une forte taxation de tous les produits qui font la promotion de la pornographie, du crime et du sexe :

Les taxes perçues permettront de financer :

- des campagnes de sensibilisation

- une école publique qui nous aide à éduquer nos enfants dans le respect des valeurs morales traditionnelles de respect d’autrui, de solidarité et d’intérêt collectif primordial, qui sont les valeurs de toute civilisation digne de ce nom

- l’assistance aux familles en perdition

- le soutien aux adolescents acculés à la « transgression obligatoire » qu’est devenu l’avortement légal pour les jeunes déjà accablés par la misère, l’ignorance savamment orchestrée, l’avenir bouché

- une éducation sexuelle qui ne soit plus un formatage selon les intérêts des marchands de « baby pesticides » et autres gadgets mortels pour toute la société.

Nous sommes l’ARMADA

des enfants de Solitude.

[assoc.armada@yahoo.fr->assoc.armada@yahoo.fr]

Paris le 8 mars 2008

Pages