HAÏTI-CARNAVAL : UN CARREFOUR PROPRE POUR LE CARNAVAL 2008

lundi 11 février 2008
 Jean S. SAHAI

Un Carrefour propre pour le Carnaval, c’est ce que promet le maire titulaire de la commune, Yvon Jérôme, qui organise la première édition du Carnaval carrefourois.

« Yon Kafou bèl nan yon Ayiti vèt », est le thème retenu pour le carnaval de Carrefour qui se tiendra les 31 janvier et 1er février 2008. Lui-même issu du thème principal : « Yon Ayiti vèt se yon Ayiti banda », ce thème est une façon pour la municipalité de montrer que « Kafou pa poubèl, Kafou ka bèl ».

Autrement dit, Carrefour n’est pas une poubelle, elle peut être belle.

Nous voulons par ailleurs prouver à travers cette initiative que Carrefour n’est pas une simple jonction de la route menant vers le sud du pays et qu’elle est une ville à part entière, avec ses 13 sections communal et près d’un million d’habitants, a précisé M. Jérôme, en ajoutant qu’on ne peut pas avoir un Carrefour en piètre état dans un Haïti vert.

Le maire fait savoir qu’il existe aujourd’hui dans la zone un programme d’assainissement permettant aux gens de tenir leur quartier propre. « Avec le support du gouvernement et d’ONG, l’on permettra à ces gens de déposer leurs déchets dans des points bien précis et de faire le ramassage, à raison de 3 à 4 fois par semaine ».

Ce carnaval est aussi une occasion pour la ville de se refaire une santé en tant que référence en matière culturelle. « Carrefour reste une référence en matière culturelle, que ce soit au niveau littéraire, picturale, artisanale » a déclaré le maire à HPN, en prenant pour références la Galerie Brochette, un haut lieu de la peinture, des figures tels le peintre Jean René Jérôme, le comédien Roland Dorfeuille (Pyram), le fameux troubadour Beethova Obas, et lui-même Yvon Jérôme, ex-batteur du groupe Mass konpa.

Article : Source

Photo : source


Annonces

Brèves

1er janvier 2013 - DÉDICACE D’UNE FEMME CHAMBARDÉE EN MARTINIQUE

Dominique Lancastre auteur d’Une femme chambardée sera en dédicace samedi 5 janvier 2013 : de 10h (...)

13 février 2011 - HOMMAGE D’HENRI PIED

Edouard, c’est de cette page la plus secrète de nous-mêmes, et qui nous a indélébilement liés, et (...)