LE STATUT ET LA PLACE DES DANSES TRADITIONNELLES DANS LE SYSTEME EDUCATIF : L’EXEMPLE DE LA GUYANE

Par Monique Blérald

dimanche 30 décembre 2007
 la rédaction de Montray Kreyol

La danse traditionnelle peut être enseignée à tous les niveaux de la scolarité, de la maternelle à l’université. Elle peut être pratiquée au sein des ateliers de pratique artistique, associant un enseignant à un artiste professionnel, en partenariat avec le Ministère de la culture. Aussi, au moment où nous sommes en plein débat sur le statut et la place des langues et cultures régionales à l’école, et notamment avec l’apparition du CAPES créole, s’interroger sur l’enseignement des danses traditionnelles a donc toute son importance.

Quels sont les moyens mis en oeuvre pour l’enseignement des danses traditionnelles en milieu scolaire et universitaire ? Quelles sont les finalités d’un tel enseignement, notamment dans la politique de valorisation des langues et cultures régionales prônée par le Ministère de l’Education nationale ?

Dans le cadre de cet article, nous tenterons d’apporter modestement quelques pistes de réflexion à partir de diverses expériences d’enseignement que nous avons menées pendant une dizaine d’années au lycée, à l’université et à l’IUFM (Institut universitaire de formation des maîtres) avec le soutien de plusieurs professeurs d’EPS et animateurs du monde associatif. (...)


Monique Blérald
Université des Antilles et de la Guyane

la totalité du document au format pdf :

PDF - 161.6 ko
LE STATUT ET LA PLACE DES DANSES TRADITIONNELLES

Annonces

Brèves

1er janvier 2013 - DÉDICACE D’UNE FEMME CHAMBARDÉE EN MARTINIQUE

Dominique Lancastre auteur d’Une femme chambardée sera en dédicace samedi 5 janvier 2013 : de 10h (...)

13 février 2011 - HOMMAGE D’HENRI PIED

Edouard, c’est de cette page la plus secrète de nous-mêmes, et qui nous a indélébilement liés, et (...)