POÈMES DU SEL ET DE LA TERRE

vendredi 12 décembre 2008
 la rédaction de Montray Kreyol

Poèmes du sel et de la terre. Car il y a fusion dans les textes de José Le Moigne. Fusion dans l’île volcanique comme dans un éclair de graminées. Diversités aussi dans le chant du langage. Le temps et l’espace démultipliés. Feu sacré du poème dont l’harmonie des mots secrète la densité des images : « de jour comme de nuit ainsi que des guerriers Massaïs la sagaie à la main l’alignement des peupliers » Jean Pirquenne

Ce nouveau recueil de José Le Moigne contient de nombreuses dédicaces à des auteurs antillais (Aimé Césaire, Joseph Zobel, Jean Métellus, Raphaël Confiant, Rodney Saint-Eloi) :

Pour Rodney Saint-Eloi

Forer

jusqu’au cœur de la pierre

et s’en repaître

comme d’une moelle tiède

Forer

au-delà de l’écume

jusqu’à l’aubier

jusqu’à l’usure du trépan

Forer

Jusqu’aux racines de l’orage

Jusqu’à cet autre nécessaire

Qui ne parlera plus


Éditions l’Arbre à paroles Maison de la poésie d’Amay ( Belgique) Diffusion internet : www.rezolibre.com


Annonces