ARCHIVES (MARS 2008) : LE PREFET DE LA GUADELOUPE INTERDIT LA VENTE ET LA CONSOMMATION DE CRUSTACES DANS LES RIVIERES DE LA BASSE-TERRE

dimanche 1er juin 2008
 la rédaction de Montray Kreyol

COMMUNIQUE DE PRESSE

INTERDICTION DE LA PECHE ET DE LA COMMERCIALISATION DES POSSIONS ET CRUSTACES PECHES DANS LES RIVIERES SITUEES SUR LES TERRITOIRES DES COMMUNES DE SAINTE-ROSE, LAMENTIN, PETIT-BOURG, GOYAVE, CAPESTERRE-BELLE-EAU, TROIS RIVIERES, VIEUX-FORT, BASSE-TERRE, SAINT-CLAUDE, GOURBEYRE, BAILLIF ET VIEUX-HABITANTS

ARRETE PREFECTORAL N°2008-251 DU 6 MARS 2008

Les investigations menées par les services de l’Etat ont montré l’existence d’une contamination des poissons et crustacés provenant de certaines rivières de la Basse-Terre.

Les analyses réalisées ont en effet mis en évidence des concentrations très importantes de chlordécone et d’autres pesticides organochlorés dans les chairs de plusieurs espèces de poissons et crustacés traditionnellement consommés.

Les valeurs détectées sont nettement supérieures à la concentration maximale en chlordécone que ne doivent pas dépasser les denrées pour être reconnues propres à la consommation (20 µg/kg).

Les poissons et crustacés provenant des rivières situées sur les communes de Sainte-Rose, Lamentin, Petit-Bourg, Goyave, Capesterre-Belle-Eau, Trois-Rivières, Vieux-Fort, Basse-Terre, Saint-Claude, Gourbeyre, Baillif, et Vieux-Habitants, présentent donc de forts risques de contamination.

Dans un principe de précaution, les services de l’état ont donc conclu à la nécessité d’interdire la pêche et la commercialisation des poissons et crustacés provenant des rivières situées sur les territoires des communes visées ci-dessus.

Compte tenu de ces éléments, et pour des motifs de santé publique, l’arrêté préfectoral 2008-251 interdit pour une période de cinq ans, la pêche et la commercialisation des poissons et crustacés pêchés dans les cours d’eau situés sur le territoire des communes de Sainte-Rose, Lamentin, Petit-Bourg, Goyave, Capesterre-Belle-Eau, Trois-Rivières, Vieux-Fort, Basse-Terre, Saint-Claude, Gourbeyre, Baillif, et Vieux-Habitants.

Durant cette période, des investigations seront réalisées pour suivre l’évolution des niveaux de contamination.


Documents joints

PDF - 86.8 ko
PDF - 86.8 ko

Annonces