Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Licence de créole

Sa ka fèt
Soirée hommage à Jean Bernabé à la bibliothèque universitaire du campus de Schoelcher

Animée par Max Bélaise, maître de conférences en Langues et cultures régionales (UA), cette rencontre reviendra sur l'itinéraire d'universitaire et d'homme d'engagements de celui dont le nom demeure attaché à l'Eloge de la créolité, publié en 1989, et à l'émergence du Capes de créole, en 2001. Sept intervenants témoigneront : compagnons de route, collègues universitaires, anciens élèves, tous dépositaires d'un héritage à transmettre, d'une parole à porter. Raphaël Confiant, Carine Gendrey, Charles Scheel, Robert Saë, René Morelot, Victor Lina et Daniel Bardury, nous guideront, à la lumière de leurs témoignages et analyses, dans l'oeuvre scientifique, littéraire et militante de cette figure majeure de la vie intellectuelle antillaise.

Nich pédagojik
Ne laissons pas l’écriture inclusive détruire notre langue !

Une nouvelle manière d’écrire est en train de se répandre peu à peu. Vous en avez sans doute déjà entendu parler, il s’agit de « l’écriture inclusive ».

Nich pédagojik
POURQUOI L’IDENTITÉ MÉTISSE EST-ELLE SI COMPLEXE ?
Hamadou Frédéric Baldé avec Dolores Bakèla

Le métissage n’est pas un non-lieu mais une identité multiple, une nouvelle destination sans appartenance territoriale. Embarquement, direction New York. Me voici de retour. À l’arrivée cette fois-ci avant d’entrer sur le territoire américain, j’ai le droit à un formulaire. Là, cette question, celle où il vous faut cocher votre appartenance ethnique, soit « White », « Hispanic », « Asian », « Black » ou « Other ». Pour franchir une frontière il faut s’identifier, se définir, se délimiter et dans mon cas se limiter.

Nich pédagojik
BWA SEK SÉ POU LIMEN DIFÉ

   Konpè makak épi rev-li

   Konpè makak té ka rété an manman bwa épi madanm-li épi ich-li.

Nich pédagojik
Auteurs postcoloniaux et manuels scolaires : un lien en construction
Morgane Le Meur (in "TV5 Monde-Afrique")

   Miroir de la Nation, les manuels scolaires transmettent une certaine idée de la France et de son Histoire. Dans les livres de français, de la 3ème à la terminale, la place des écrivains des anciennes colonies ou des Outre-mer peinent encore à trouver leur place.

Nich pédagojik
 Discours de Daniel Boukman
KALBAS LÒ LAKARAYIB Prix Gilbert Gratiant 5ème édition
27 oktob 2017
Sa ka fèt
LIANNAJ POU LANNG KREYOL MATINIK
Pawol fondas

 

Apré an lanné bokantaj, pliziè asosiyasion ka goumen pou vréyé lang kréyol Matinik douvan rivé mété kò yo dakò pou mété doubout "Liannaj pou lang kréyol Matinik".  Liannaj -la fè an bokantaj épi lapres lè 31 oktob 2017 pou prézanté Pawol Fondas li.

Nich pédagojik
"Diko timoun" de Raphaël Confiant (1è version)

   Nos enfants sont les tout premiers à subir les effets de l'effrayant processus de décréolisation qui affecte nos pays depuis au moins trois décennies. C'est pourquoi il importe que le créole soit enseigné dès l'école maternelle et par la suite, tout au long de la scolarité, à raison de 2h par semaine. En attendant que nos politiques de tous bords prennent conscience de la gravité de la situation et mettent en place une véritable politique linguistique, il convient d'utiliser tous le moyens possible pour replonger nos enfants dans le bain créole. Raphaël CONFIANT nous propose ici un "DIKO TIMOUN" qui est "a work in progress" c'est-à-dire un travail en cours de réalisation dont il nous donnera au fur et à mesure les différentes versions jusqu'à l'achèvement de celui-ci. En voici la première version...

Nich pédagojik
Moun Bénézwel té konnet palé kréyol tou

   An bagay laplipa moun Matinik ek Gwadloup pa sav sé ki nan 19è siek-la, kréyol té lang-liannay (lingua franca) non selman bannzil (archipel/archipelago) karayib la, mé yo té ka sèvi'y tou an Lwiziàn (Eta-Zini), Sen-Toma, Grinad, Trinidad ek Bénézwel. Disparet pwan kréyol-la malérezman nan péyi Sen-Toma ek Grinad ek i pres mò nan péyi Lwiziàn, Trinidad ek Bénézwel. Mé atè Grinad, ni moun ka goumen pou séyé fè'y riviv ek atè Trinidad ni moun yo ka kriyé "Patois People are alive" ki ka chaché tjenbé'y épi dapiyan (aide/help) yonndé lengwis Linivèsité lé West-Indies kontel Jo-Anne FERREIRA.

   Nnamdi HODGE ni tan anrijistré yonn adan sé dènié moun Bénézwel la ki sa palé kréyol la ek lè nou ka fè tan kouté gran-nonm lan, nou ka rimatjé ki model lang-lan i ka sèvi a pres menm-parey épi ta Matinik...

Nich pédagojik
"Diksionnè kréyol fondal-natal" : un dictionnaire unilingue du créole (1è version)

   Outre son "Dictionnaire universel français/créole" qui ambitionne de collationner le lexique de tous les créoles à base lexicale française qui est un "work in progress" c'est-à-dire un travail en cours de réalisation, Raphaël CONFIANT s'est également lancé dans la préparation d'un dictionnaire unilingue des créole à base lexicale française. Cet ouvrage qui s'appellera "Diksionnè kréyol fondal-natal" donnera donc la définition des mots créoles en...créole et non en français comme dans la plupart des glossaires, lexiques ou dictionnaires existant. L'auteur nous en donne ici la première version et envisage de poursuivre son travail sur plusieurs années avec publication régulière des différentes versions sur le site-web MONTRAY KREYOL...

Nich pédagojik
"Dictionnaire créole universel" de Raphaël CONFIANT (1è version)

   En ce 28 octobre 2017, "JOUNEN KREYOL TOUTWON LATE" ou "Journée Internationale du Créole", Raphaël CONFIANT nous donne à lire ce qu'on nomme en anglais "a work in process" autrement dit un travail en cours de réalisation. Travail ambitieux, peut-être même démesuré, qui consiste à rassembler en un seul dictionnaire le lexique de tous les créoles à base lexicale française tant des Amériques que de l'Océan indien. L'auteur nous en donne ici la première version en prévenant qu'au fil des mois et des années, il y aura des versions chaque fois plus complètes. Profitant de cet outil formidable qu'est le Net, il souhaite que les internautes l'aident dans sa tâche en lui signalant les significations manquantes ou erronées des différents mots....

Sa ka fèt
Vive émotion pour la première journée du colloque sur le Pr Jean Bernabé

   C'est donc ce mercredi 25 octobre que s'est ouvert là l'amphithéâtre Hellène SELLAYE de la Faculté des Lettres et Sciences humaines (camps de Schœlcher) de l'Université des Antilles, le colloque de trois jours consacré à l'œuvre de Jean BERNABE. Agrégé de grammaire et docteur d'état en linguistique, ce dernier fut l'instaurateur des Etudes créoles au sein de cette université il y a une quarantaine d'années de cela et est l'auteur d'une œuvre considérable qui en fait l'un des plus importants créolistes mondiaux.

Sa ka fèt
Bibliyotek Chelchè : Jounen kréyol toutwon latè

Nan koté-tala, bibliotèk chelchè Fòdfwans. 20 oktok pou 31 oktok 2017.

Nou mété déwò, pou zié vini wè, an ti miyèt adan tout sa nou ni nan fondok matjoukann nou isi-a.

Nich pédagojik
Colloque international (du 25 au 27 octobre) organisé par le CRILLASH et la CCEE sur Jean Bernabé

   Décédé il y a quelques mois, le Pr Jean BERNABE, né au Lorrain (Martinique) en 1942, agrégé de grammaire et docteur d'Etat en linguistique, a laissé une œuvre considérable qui, outre la créolistique (ou linguistique du créole), couvre la littérature francophone antillaise, la création littéraire et l'essai centré sur les questions de l'identité. Deux fois doyen de la Faculté des Lettres et Sciences humaines, Il a aussi créé sur le campus de Schœlcher l'UTL (l'Université du Temps Libre), Radio Campus-FM, le CIRECCA (Centre International de Recherches sur les Cultures de la Caraïbe), l'ISEF (Institut Supérieur d'Etudes Francophones (devenu aujourd'hui l'ISEFI) et fait partie des pères fondateurs de l'ex-Université des Antilles et de la Guyane.

Archives
LE JARDIN CREOLE, UN MODELE D’AGROECOLOGIE
Par Cécile Poulain

Des recherches sur les jardins créoles ont montré que certaines plantes associées avec des cultures peuvent leur rendre des services écologiques utiles pour gagner en productivité.

Nich pédagojik
Ki sa ki Kreyolofoni ?

Nou pa bezwen espesyalis osinon fèt tou save pou nou konprann ki sa ki kreyolofoni. Kreyolofoni pa yon teyori moun fonmen nan liv. Kreyolofoni se yon espas ki gentan la anvan yon moun met sa nan tèt li. Espas sila a rasanble tout sosyete kote moun pale kreyòl.

Nich pédagojik
We, Indigenous Women
Houria Bouteldja

“How brave!”
—A white woman admiring a beurette escaped from the familial gulag

Nich pédagojik
Jonathan Kluger se penche sur la folie du selfie

Le photographe traque les perches à selfie et les touristes du monde entier pour figer cette folie de l'autoportrait et ce culte du moi.

Nich pédagojik
La mort des langues

La mort des langues n’est pas un phénomène nouveau. Depuis au moins 5000 ans, les linguistes estiment qu’au moins 30 000 langues sont nées et disparues, généralement sans laisser de trace. Avec le temps, force est de constater que le rythme de la mortalité des langues s’est singulièrement accéléré, surtout depuis les conquêtes colonialistes européennes. Au cours des trois dernières siècles, pendant que l’Europe perdait une bonne dizaine de langues, l’Australie et le Brésil, par exemple, en perdaient plusieurs centaines. En Afrique, plus de 200 langues comptent déjà moins de 500 locuteurs, sans parler de la liquidation de très nombreuses langues amérindiennes et de plusieurs petits peuples ayant vécu sous l’ancienne URSS ou en Chine (Ingouches, Kalmouts, Mekhétiens, Nus, Achangs, etc.).

Nich pédagojik
EN DEFENSE DE (TOUTES) NOS LANGUES MATERNELLES
par Fatima Ouassak,

Les institutions tentent parfois de décourager les parents immigrés non-européens de transmettre leur langue maternelle à leurs enfants. Une erreur, pour la militante Fatima Ouassak. Elle raconte une histoire vécue qui en dit long.