Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Blocs-notes

Le bloc-notes de Patrick Mathelié-Guinlet

Le Bloc-notes de Mickaël CROCHET
Pangar !!! Le linguicide continuera…

Seuls les naïfs ou les cyniques peuvent se réjouir aujourd’hui du vote par le Parlement français d’un texte « en faveur » des langues régionales tout au moins pour ce qui concerne son application à la situation sociolinguistique réunionnaise.

Le Bloc-notes de Jid
KREY MO-MAWOT : Petit lexique des mots créoles peu usités
Jude DURANTY

Pandan tro lontan kilti kréyol-la rété adan an kanman palé selman. Pa ni lontan i koumansé pran zev-li an an kanman lékriti-a. Sa fè ki anlo granmoun-nou mawot, yo pati an péyi san chapo épi anlo mo kilti kréyol-la. Annout di sa, disparet pran anlo métié kontel tondilié, kaboch, genyen fèy bè an boutik oben an mis luil épi an met wonm…

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
Un autre poncif était tombé : le « SMA, armée d’occupation ».
Yves-Léopold MONTHIEUX

Au moment où en son 60ème anniversaire le Service militaire adapté (SMA) croule sous les éloges, y compris de la part de ses anciens détracteurs, il est utile de rappeler que cette institution avait subi à ses débuts le même opprobre que le BUMIDOM.

Le bloc-notes de Guy FLANDRINA
"La Tribune du Jeudi" de Guy Flandrina

La sphère du spectacle, de la culture… des artistes, ne peut se contenter d’être un pâle jeu d’ombres. Son pendant c’est la lumière ! Les arts sont le miroir de notre identité projetée aux yeux du monde ; le reflet de notre apport particulier à l’universel.

Le Bloc-notes de Louis Boutrin
Claude Lise ou le rendez-vous raté avec l'Histoire
Louis Boutrin

  Il y a des hommes et des femmes politiques qui marquent l’histoire de leur pays et d’autres qui, aussi longtemps sont-ils restés à des postes de pouvoir, s’effacent à jamais du paysage. Cela risque fort d’être le cas de Claude Lise, président pour encore quelques jours de l’Assemblée de Martinique. 

Le bloc-notes de Jean-Marie NOL
La Martinique  au défi de la responsabilité !
Jean-Marie Nol

  Le mot « responsabilité » est actuellement  à la mode en Martinique  avec les prochaines élections territoriales.  L'élection  n'est-t-elle pas  placée sous le signe du « gouverner autrement »? Le mot renvoie au sentiment que chacun éprouve plus ou moins clairement qu’il faut repenser, dans le fond et non seulement dans la forme, nos valeurs et nos modes de vie, si on ne veut pas aller, comme on dit, dans le mur.

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
LA CAPTATION PAR LES « SACHANTS » DU « GENOCIDE PAR SUBSTITUTION », UNE RARE ESCROQUERIE INTELLECTUELLE.
Yves-Léopold Monthieux

 « Il n’y a pas de génocide par substitution », ose écrire Mme Nadia Chonville qui dit pourquoi. Dénuée du romantisme habituel qui accompagne le récit national, son argumentation est lumineuse. De la part d’une intellectuelle martiniquaise, l’affirmation est courageuse

Le bloc-notes de Gerry L'ÉTANG
Sur Le pays d’où l’on ne vient pas, de Mérine Céco
Gerry L'Etang

Gerry L’Etang a lu Le pays d’où l’on ne vient pas, roman de Mérine Céco, alias Corinne Mencé-Caster.

Le bloc-notes de Guy FLANDRINA
"La Tribune du Jeudi" de Guy Flandrina

Dans sa nouvelle livraison de "La Tribune du Jeudi", Guy Flandrina expose les grandes lignes de l'idéologie de la liste "Mi Chans pou Matinik" dont le chef de file est Yan Monplaisir...

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
Pendant que le tambour se bat
Yves-Léopold MONTHIEUX

« Pendant que certains vont dans l’espace, d’autres battent le tambour ».

Le bloc-notes de Raphaël CONSTANT
LES MENSONGES SUR LE LAXISME ET LES REMISES EN CAUSE
Raphaël CONSTANT

Pourtant, le prétendu laxisme de la justice face aux agressions des policiers et gendarmes est une fable. En fait, la justice française est un des pays occidental (comme les USA) où les policiers sont rarement poursuivis et encore moins condamnés. On parle de l’affaire Adama Traoré en France, Kéziah en Martinique ou Jean-Claude en Guadeloupe. Mais, il y a de nombreux antécédents. Rappelons la mort par électrocution de Zyed Benna et Bouna Traoré (symboliquement un jeune petit arabe et un jeune petit noir) en 2015 à Clichy Sous Bois dont les responsables policiers ont été relaxés par la justice française. Ce n’est qu’un exemple.

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
Ne pas remplacer le clivage droite-gauche par le "Nou tout kapab"
Yves-Léopold Monthieux

 Les élections de la CMT sonnent peut-être le glas d’une controverse commencée depuis une trentaine d’années et relative aux rapports entre les élus de droite et de gauche. 

Le bloc-notes de Jean-Marie NOL
Plaidoyer pour une place prééminente des femmes Antillaises dans l’économie  !
Jean-Marie Nol

 L’inexorable montée en puissance des femmes en politique est une réalité qui s’impose actuellement à l’ensemble de la société guadeloupéenne et martiniquaise. Les femmes mènent de plus en plus la danse aux Antilles.

Le bloc-notes de Raphaël CONSTANT
LA NECESSITE DE COMBATTRE LES IDEES EXTREMISTES
Raphaël CONSTANT

Ci-dessous, un article en deux parties sur la montée des idées d’extrême droite en France et aussi en Martinique.

Le bloc-notes de Marie-Noëlle RECOQUE DESFONTAINES
HUMUS de Fabienne KANOR
Marie-Noëlle RECOQUE DESFONTAINES

Dans son roman  intitulé Humus, l’écrivaine martiniquaise Fabienne Kanor prête sa voix, par delà les siècles, à des Africaines déportées, qui un jour de 1793 se précipitèrent du bateau négrier, ensemble, dans l’océan. Elle leur donne la parole car elle se sent  leur l’héritière.

Le bloc-notes de Daniel BOUKMAN
De nouveau le massacre
Daniel BOUKMAN

Ce que vous allez lire là résulte d’un montage effectué à partir de fragments de Et jusqu’à la dernière pulsation de nos veines, pièce que j’ai écrite de juillet 1973 à juillet 1975, lors de mon exil en Algérie, et qu’ont publiée en 1976 les Éditions L’Harmattan. Ce faisant, j’ai voulu manifester symboliquement, ma fraternelle solidarité avec le peuple palestinien en lutte pour la libération de sa terre ancestrale, et ainsi saluer son courage sans cesse renouvelé

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
Les maires à l'assaut de la CTM
Yves-Léopold Monthieux

 Au lendemain du dépôt des listes de candidatures à la Collectivité territoriale de Martinique (CTM), un phénomène saute aux yeux qui, par son ampleur, pourrait altérer la nature et la vocation de l’institution ainsi que le principe de non-cumul des mandats : la présence massive des maires en situation d’être élus.

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
Immigration africaine en Europe : se battre à mort… pour la vie
Yves-Léopold MONTHIEUX

Les incidents qui se déroulent en ce moment au nord du Maroc sur fond d’immigration, de pandémie sanitaire et de différend entre l’Espagne et le Maroc me conduisent à publier à nouveau une contrechronique qui avait paru dans Antilla le 13 octobre 2005.

Fort-de-France, le 18 mai 2021

Yves-Léopold Monthieux

Le bloc-notes de Jean-Marie NOL
Pourquoi l'échec électoral des nationalistes sera cuisant, durable et sans appel pour l'avenir ?
Jean-Marie Nol

 En Guadeloupe,  depuis les années 60/70 les idéologies politiques  marxistes qui sous-tendaient la décolonisation et la lutte de libération nationale ont été au cœur des passions politiques et syndicales des décennies d'après départementalisation.

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
C’est peut-être cela le récit national martiniquais
Yves-Léopold MONTHIEUX

Lorsque l’un des médecins qui a pratiqué l’autopsie du jeune Marie-Louise de l’affaire Chalvet m’a déclaré que « tout peuple qui se construit a besoin de mythes », je n’avais pas compris que le praticien pouvait, avec un tel aplomb, s’accommoder de la déconsidération d’un acte médical qu’il avait cosigné. Je lui avais simplement dit mon étonnement que l’histoire fût sur le point de retenir des conclusions médicales contraires aux siennes et à deux de ses confrères.