Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Blocs-notes

Le bloc-notes de Patrick Mathelié-Guinlet

Le bloc-notes de Khal TORABULLY
FET KAF: enfin une méthodologie pour un dialogue entre esclaves et engagés
Khal Torabully

En ce dimanche 20 décembre, jour de célébration de l’abolition de l’esclavage à La Réunion, saluons l’événement de façon inclusive.

Le bloc-notes de René LADOUCEUR
Une histoire à double message
René Ladouceur

Par un des hasards dont l’édition n’est même pas l’organisatrice, deux femmes qu’on soupçonne de préférer la littérature à la paraphrase jouent en cette fin d’année, pour notre plus grand plaisir, à l’écriture exquise.

Le bloc-notes de Dominique BERTHET
Marvin Fabien, capteur et passeur d’énergie

Texte de Dominique Berthet, prononcé le 15 décembre 2020 lors de la présentation de l’exposition de Marvin Fabien, Caribbean bodies: of shining fragments, à la galerie la Véranda, Tropiques Atrium, Fort-de-France. Marvin Fabien est décédé le 26 novembre 2020, après avoir supervisé à distance chaque étape de l’installation de cette exposition.

Le bloc-notes de Jean-Marie NOL
Le développement de la production locale aux Antilles n'est pas qu'une affaire de statut !
Jean-Marie Nol

 Afin de faire pièce à toutes les spéculations, il convient de s'interroger en tout cas sur la corrélation entre production locale, secteur bancaire et coût du travail en Martinique et Guadeloupe. 

Le bloc-notes de Lucien PAVILLA
La bibliothèque Schœlcher : un cri d’alarme
Lucien PAVILLA

M. Le Président du Conseil exécutif de la CTM, je vous ai interpellé, par courrier le 4 novembre 2016 sur la situation de la lecture publique en Martinique, mais particulièrement sur la nécessité d’une réorganisation totale de la Bibliothèque Schœlcher.

Le bloc-notes de Patrick Mathelié-Guinlet
à Maurice Orel
Patrick Mathelié-Guinlet

Maurice, mon ami, mon frère de lettres et de l’être, ta gentillesse, ta douceur, ta finesse, ta délicatesse, ta discrétion, ton érudition, ta modestie, ta disponibilité, ton amour pour les animaux comme pour les humains, toujours prêt à aider ceux qui en ont besoin et à rendre service juste pour le plaisir et la beauté du geste, comme tout cela va me manquer désormais !

Le bloc-notes de Jean-Marie NOL
La région Guadeloupe  face au défi d'un plan de relance de 500 millions d'euros qui n'interroge pas l'avenir !
Jean-Marie Nol

Le président du conseil régional Ary Chalus a présenté ce jeudi un plan de relance de 500 millions d'euros sur deux ans. Objectif : répondre aux attentes des acteurs économiques les plus touchés par la pandémie tout en convainquant les autres des vertus de la solidarité du conseil régional. Dans la morosité pandémique actuelle, il est utile de rappeler le rôle primordial que joue la bonne santé de l’économie dans la prospérité d’une collectivité. On le voit bien aujourd’hui avec les mesures sanitaires liées au Covid-19 qui, pour légitimes qu’elles puissent être, ralentissent voire bloquent des pans entiers de l’activité économique. Les conséquences sont souvent dramatiques pour certains secteurs, comme l’hôtellerie-restauration et l’événementiel.

Le bloc-notes de Jean-Marie NOL
La Martinique est-elle en train de décrocher économiquement ?
Jean-Marie Nol

Croissance, production locale, commerce extérieur, emplois industriels, niveau scolaire : une rupture nette est intervenue en 2013-2014. Jusqu’à cette date, la Martinique faisait jeu égal avec la moyenne de la zone Outre-mer, voire mieux.

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
Violences et racisme dans la police : il ne faut pas se mentir (II)
Yves-Léopold MONTHIEUX

L’idée fait son chemin qu’il faille faire un sort à la langue de bois et que l’homme politique doive désigner les choses par leurs noms. Si le vieux monde médiatico-politique tolère encore ce langage et s’accommode de demi-vérités, comme pour laisser à l’homme de pouvoir une porte de sortie, les jeunes sont fermés à cette connivence et n’hésitent pas à le pousser dans ses derniers retranchements. Depuis ce vendredi 4 décembre 2020 où il s’est adressé aux jeunes par un canal bien particulier, Emmanuel Macron fait les frais de cette intransigeance juvénile. Cependant n’était-ce pas finalement le vœu du président de la république de livrer son opinion, en une manière de coming out, par le biais des jeunes ? Car malgré les réactions syndicales, les déclarations que lui ont arrachées ces jeunes seraient sans doute plus mal reçues si elles avaient été proférées dans des circonstances plus ordinaires et moins chaudes.

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
Césaire et Giscard d’Estaing : la rencontre manquée
Yves-Léopold MONTHIEUX

La rencontre entre le président de la République Valéry Giscard d’Estaing et le maire de Fort-de-France Aimé Césaire prévue lors de la visite présidentielle de décembre 1974 en Martinique, était annoncée comme un moment de solennité où le député-maire reviendrait sur l’autonomie. Ce serait en quelque sorte la réponse du maire au succès qu’avait rencontré le président dans l’après-midi sur la place de la Savane. Il était attendu un duel de haut niveau intellectuel entre le champion martiniquais et le président de la république. De sorte que l’annulation de la rencontre a été perçue par certains comme une dérobade de la part du président de la République. On ne connaîtra pas le contenu des projets de discours respectifs prévus par les illustres intervenants. Mais on attendait plutôt la survenue de rapports apaisés. VGE, qui avait déjà pris quelques mesures libérales au plan national, voulait semble-t-il rompre la glace avec les DOM.

Le bloc-notes de Raphaël CONSTANT
APRES LES ATTAQUES ET MENACES DU PROCUREUR CONTRE LES AVOCATS DE KEISIAH NUISSIER, OU EN EST-ON VRAIMENT ?
Raphaël CONSTANT

Nul doute que le bal n’est pas fini. Les violons ne sont pas encore rangés dans leurs étuis… mais déjà il convient de commenter le déferlement de menaces lancées par le Procureur de la République, à l’audience du Tribunal Correctionnel du 9 novembre dernier puis réitérés, le 12 du même mois, sur RCI contre la défense de Keisah NUISSIER.

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
Il ne faut pas se mentir (I), ce silence est raciste

Suite à un débat télévisé sur la bavure policière dont a été victime le martiniquais Michel ZECLER, j’ai fait quelque part état de la réflexion suivante : « Quand sur un plateau de télévision, le journaliste animateur déclare une demi-douzaine de fois qu'il ne comprend pas pourquoi Michel ZECLER a été traité de la sorte par les policiers, que tout le monde, et sans doute lui-même, tient la réponse au bout de la langue ... et que personne ne répond : "PARCE QU'IL EST NOIR", je le regrette, CE SILENCE EST RACISTE ».

Le bloc-notes de Jean-Marie NOL
Crise du Covid 19 : Quid de la mutation en cours de l'économie Antillaise  et de ses futures conséquences  ?
Jean-Marie Nol

La crise du Covid-19 fera inévitablement plonger l'économie martiniquaise et guadeloupéenne en récession en 2020. Les premiers indicateurs disponibles – hausse des inscriptions au chômage ou au chômage partiel – témoignent déjà d'un ralentissement inédit de l'activité, et qui devrait s’aggraver en 2021.

Le bloc-notes de Lucien PAVILLA
Projet de construction sur un espace commun d’une résidence au Carbet
Lucien PAVILLA

Il me semble nécessaire d’attirer l’attention des Carbétien.ne(s) en matière d’urbanisation sur le territoire du Carbet.

Le bloc-notes de Jean-Marie NOL
Les Antilles vont bien payer la dette de la crise du Covid-19 !
Jean-Marie Nol

 En Martinique et Guadeloupe, la problématique de la dette et des déficits, on connaît déjà à travers la situation financière très dégradée des collectivités locales.

Le bloc-notes de Léo URSULET
Arrêté légitime devant une légalité défaillante.
Léo URSULET

Stasnilas Cazelles, vous n’êtes pas préfet du département de la Drôme, mais préfet de la Région Martinique. Et en grand commis  obéissant et zélé de l’Etat, vous vous avez tenu à rétablir l’autorité compétente du ministre de l’Agriculture, en sollicitant le rejet judiciaire de l’arrêté antipesticide du maire du Prêcheur.

Le bloc-notes de Léandre LITAMPHA
En ce qui concerne l’écologie et l’état sanitaire de la Martinique…
Léandre LITAMPHA

On n'entend jamais rouspéter les bébés contre le chlordécone et autres pesticides ; pas tellement non plus certains gros fonctionnaires venus du Nord-Est et qui gèrent nos affaires...

Le bloc-notes de Jean-Marie NOL
La Martinique, la Guadeloupe et l'économie : un grand malentendu ou un marché de dupes ?
Jean-Marie Nol

A l'heure où la pandémie ne cesse de nous mettre à l'épreuve, on oublie parfois la crise intellectuelle qu’une Martinique, voire dans une moindre mesure, une Guadeloupe mal à l’aise est en train de subir. L’intérêt des intellectuels pour le fonctionnement de l’économie et pour la prospective ( AU SENS DE PENSER LA MUTATION DU FUTUR ) , s’est dissout en France et s’est révélé mort né aux Antilles . On n'entend pas les économistes de l'université des Antilles. Pourquoi sont-t-ils muets sur les grands sujets économiques inhérents à la Martinique et à la Guadeloupe ? 

 

Le bloc-notes de Jean-Marie NOL
L'exil des jeunes et des retraités, un défi économique pour les Antilles françaises ?
Jean-Marie Nol

 La Guadeloupe et la Martinique ont entamé depuis les années 1970 un mouvement de vieillissement aussi massif que rapide et les choses vont aujourd'hui en s'accélérant.

Le bloc-notes de Marie-Noëlle RECOQUE DESFONTAINES
A Cuba, c’est un ouvrage de référence, il constitue une  des premières  présentations de l’île.
Marie-Noëlle RECOQUE DESFONTAINES

Jean-Baptiste Rosemond de Beauvallon (1819-1903) naît, en 1819 dans une famille blanche, en Guadeloupe. Il y est élevé (contrairement à de nombreux blancs-pays envoyés très jeunes en France). Il fait ses études à Paris, où il fréquente Alexandre Dumas et Honoré de Balzac, il devient journaliste, notamment en tant que rédacteur en chef de la Revue coloniale. En France, il souffre de voir critiquer les blancs créoles dans le cadre des débats ayant pour thème l’esclavage.