Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Archives

Archives
Toulon : Laroussi Oueslati ex-président de l'université condamné à 2 ans de prison avec sursis pour corruption

   L'ancien président de l'université de Toulon Laroussi Oueslati a été condamné ce mercredi en appel à deux ans de prison avec sursis et 20.000 euros d'amende pour avoir pris part à un trafic d'inscriptions d'étudiants.

Archives
Vend diplôme pour 3000 euros

Le Monde a révélé un trafic de diplômes qui aurait lieu depuis plusieurs années à l'université de Toulon voire ailleurs. Ce trafic concernerait les étudiants chinois, qui débourserait parfois quelque 3000 euros pour obtenir leur faux diplôme. Une information judiciaire a été ouverte pour "corruption passive et active, et escroquerie".

Archives
Un élu condamné à de la prison ferme reçu à l'Élysée
in "L'EXPRESS" (1er juin 2018)

   Des consignes auraient été données à la police aux frontières pour laisser passer Léon Bertrand, maire LR de Saint-Laurent-du-Maroni, venu assister au lancement de la Mission Patrimoine. 

Archives
Un magistrat italien : « La France couvre les fraudes aux fonds européens »
In "EURACTIV"

   Pour ce magistrat italien, ancien conseiller auprès de l’Office européen de lutte antifraude, la corruption peut prospérer en France, car les poursuites judiciaires sont peu fréquentes. Minée par le crime organisé, l’Italie se montre au contraire pugnace.

Archives
Dev Virahsawmy : pens down!

La littérature, c’est fini. Dev Virahsawmy jure qu’on ne l’y prendrait plus. À 72 ans, l’écrivain qui se qualifie d’engagé veut maintenant batailler pour faire du créole le médium d’enseignement.

Archives
 2 MILLIONS D'EUROS POUR LA SODEM. QUEL CONTROLE ?

     Après la fort peu convaincante conférence de presse de Jean CRUSOL (PPM), président de la SODEM entre 2010 et 2015, s'agissant des faits gravissimes révélés par l'enquête de MARTINIQUE 1è et FRANCE-ANTILLES, il est intéressant de regarder plus loin en arrière. Que découvre-t-on ? Ceci : que c'était déjà un autre PPM, Pierre SUEDILE, conseiller général, qui était le président de la SODEM entre 2005 et 2010. En examinant la presse de l'époque, on tombe sur le très édifiant article ci-après publié dans le journal COMBAT OUVRIER (n° 940) en date du 25 janvier 2006...

Archives
Georges Faisans, le Guadeloupéen qui fit trembler la France

Parmi nous, combien connaissent cet homme remarquable, qui grâce à un geste de révolte, réussit à mobiliser la Guadeloupe ?

Archives
La mort du Pr Berchel, meurtre ou suicide ?

Quinze ans après, la mort du Pr Camille Berchel, alors chef du service de pédiatrie et de néonatalogie du CHU, reste inexpliquée pour sa famille, qui rejette la thèse du suicide et veut la réouverture de l'enquête, ouverte à l'époque contre X pour homicide volontaire.

Archives
Martinique : La première vice-présidente de la Région mise en examen

   La première vice-présidente du Conseil régional de Martinique, Catherine Conconne, a été mise en examen la semaine dernière pour recel d’abus de biens sociaux dans une affaire de gestion d’une société familiale.

Archives
Quand Christiane Taubira bottait en touche sur la question du boycott des produits israéliens

   En 2010, la circulaire ALLIOT-MARIE a criminalisé les opérations de boycott des produits israéliens en France alors même que ledit boycott frappait prioritairement les produits provenant des Territoires Palestiniens Occupés. Trois en plus tard, alors ministre de la Justice, Christiane TAUBIRA, interrogée sur le sujet an, comme on peut le voir, dans la vidéo ci-après , a zigzagué, se complaisant en circonlocutions et en propos à la fois vagues et ambigus qui laissent à penser qu'elle se savait observée par certains (qu'il est interdit de nommer).

   Pareille gymnastique oratoire ne lui fait pas honneur et nous non plus, majoritairement descendants d'esclaves que nous sommes...

Archives
Alfred Marie-Jeanne, un certain soir du 13 décembre 2015 : "Pa kay ni koripsion ankò adan péyi-tala !"

    Le 13 décembre 2015, les rêves de victoire du PPM/EPMN mené par Serge LETCHIMY se sont brutalement effondrés devant l'inattendue coalition du GRAN SANBLE (MIM, RDM, PALIMA, CNCP, PCM et MARTINIQUE-ECOLOGIE) + POU BA PEYI-A AN CHANS (la plupart des courants de la Droite) : 54% des suffrages pour le GSPBPAC.

   Devant ses partisans rassemblé sur la place du Nègre marron, au Lamentin, Alfred MARIE-JEANNE, dit CHABEN, avec à ses côtés Claude LISE (RDM) et Yan MONPLAISIR (POU BA PEYI-A AN CHANS) a fait l'allocution plein de d'humour ci-après, disant, entre autres, au perdant LETCHIMY que s'il souhaitait maintenant créer une entreprise, la CTM était prête à l'aider à la monter. Et, terminant son propos de manière plus grave, il a déclaré que la corruption ne régnerait plus en Martinique...

Ayiti
ISTWA LANG AK KILTI KREYOL

Lò pwofesè Fritz Deshommes, vis rektè  rechèch nan Inivèsite Leta Ayiti ak yon delegasyon komite pou tabli Akademi kreyòl ayisyen an Madan Gourgue, Pastè Pauris Jean Baptiste, ak M.Ambroise te vin wè m pou mande m si m pa ta aksepte reflechi ti gout sou tematik sila a kise “ Istwa lang ak kilti kreyòl”, se te pou mwen yon trè, trè gran lonè. Mwen te trè kontan, mwen te menm yon jan flate. Se pou sa m ap remèsye mesyedam entelektyèl sa yo pou bèl opòtinite sa a, yo te vin ofri m nan.

Archives
LE JARDIN CREOLE, UN MODELE D’AGROECOLOGIE
Par Cécile Poulain

Des recherches sur les jardins créoles ont montré que certaines plantes associées avec des cultures peuvent leur rendre des services écologiques utiles pour gagner en productivité.

Archives
"Le Régisseur du Rhum" au Festival "Etonnants Voyageurs" de 1999

   Devenu depuis quelques années le plus grand festival littéraire de France, "le festival "ETONNANTS VOYAGEURS" de Saint-Malo (Bretagne), sous la houlette de l'écrivain Michel LE BRIS, a souvent accueilli des auteurs antillais comme Edouard GLISSANT, Patrick CHAMOISEAU ou Raphaël CONFIANT. Dans la vidéo ci-après, on voit ce dernier évoquer, en 1999, son livre"Régisseur du rhum" publié aux éditions ECRITURE, ouvrage qui fait suite à "Commandeur du sucre". Ce dernier traite de la vie sur une plantation de canne à sucre dans les années 1920-40 tandis que le second parle du travail au sein d'une distillerie de rhum à peu près à la même époque...

Fwans
VILLERS-COTTERÊTS: LE MAIRE FN REFUSE DE CÉLÉBRER L'ABOLITION DE L'ESCLAVAGE

Le maire Front national Franck Biffaut a refusé d'organiser les célébrations dans la commune, dénonçant "une auto-culpabilisation permanente". François Hollande a déclaré que le maire de Villers-Cotterêts "devrait s'honorer" de célébrer cette journée.

Archives
UNE GANGRENE POUR NOS INSTITUTIONS

Le constat est simple : la mise en cause du fonctionnement du CEREGMIA a déclenché une crise sans précédent de l’Enseignement Supérieur  aux Antiles-Guyane.

Kot-Divwa
“L’ENLÈVEMENT DE MON PÈRE M’A VOLÉ MA VIE”, CANELLE KIEFFER TÉMOIGNE
Par Mylène Bertaux

Le père de Canelle, Guy-André Kieffer, est enlevé en avril 2004 en Côte d’Ivoire. Depuis, l’enquête n’a jamais abouti. Ce samedi 16 avril 2016, cela fait 12 ans que la jeune femme attend qu’il revienne. 

Archives
Pou pawol pa van ankò...

   Un célèbre proverbe créole dit que "Pawol sé van" autrement dit que les paroles s'envolent et donc se perdent définitivement. Pendant des millénaires, la seule manière de les conserver était l'écriture, les livres, et puis au XXe siècle, furent inventés des appareils permettant de conserver la parole : magnétophone, appareil-vidéo, portable etc...Cependant, malgré cette avancée considérable, notre mémoire collective demeure fragile et il est bon, de temps à autre, de redonner à entendre certaines paroles.

Archives
La Savane des pétrifications, Raphaël Confiant

La Savane des pétrifications, Raphaël Confiant, Mille et une nuits, 1995 - Postface de Laurent Sabbah

Archives
Quand ils déclaraient la banane bio impossible...

   Injonction a donc d'être faite par l'AGENCE BIO, au dernier Salon de l'Agriculture de Paris, aux producteurs de banane antillais (Martinique et Guadeloupe) d'ôter leur slogan publicitaire "Bio plus que bio" car il ne correspondrait pas à la réalité. Aussitôt, Eric de LUCY, le président de l'UGPBAN (Union des Groupements des Producteurs de Banane Antillaise), est monté au créneau pour dénoncer une mesure injuste, le même De LUCY qui déclarait il n'y a pas si longtemps, en Martinique et dans le quotidien "FRANCE-ANTILLES" (cf. article d'archives ci-après), qu'en milieu tropical, l'agriculture ne peut fonctionner sans pesticides !!! Ce qui est évidemment faux puisqu'un planteur du Lorrain, au quartier Morne Capot, BLONDEL DE LAROUGERY y arrive depuis de nombreuses années.

   Alors qui se moque de qui dans tout cela ?...