Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL
Billet du Jour
Si zot wè péyi-a pri difé, sé Lajistis ek Léta fwansé ki ké reskonsab !

 Ou sé di Léta fwansé poko konpwann ki sitiasion-an vini sérié adan ti péyi Matinik la. Ou sé di tou ki politisien matinitjé, kisiswa larel-yo, ka anni bouché zié-yo.

Matinik
Lenjistis poko dit
Kréyolad 836
Jid

Jédi pasé militan kont klordékòn trapé kondanasion lajol. Lé avoka té janbé pit mé yo fè appel kidonk poulemoman sé twa militan-an péké dòmi lajol.

Billet du Jour
Sé pa doktè kiben ki mandé vini atè Matinik !

  Ki Matinitjé pa ka respekté kò-yo, ki yo ka asepté sibi jouk Léta fwansé san brennen an may, sé zafè-yo, men ki yo pa ka respekté moun-andéwò ki vini endé yo, i pa fet !

Billet du Jour
Koumandé lotobis ki nef sé pa koumandé sandwich lanmori

 Adan ti péyi Matinik tala, ni moun ki pa konnet dé serten bagay ek ni dot ki toutafetman okouran mé ki ka fè wol pa sav. An bann malonnet ki la !

Ayiti
Haiti to Organise Charter Flights to Rescue Citizens in French Antilles

The government of Haiti is in the process of organizing a charger flight to facilitate the repatriation of citizens who have been stranded in the French Antilles following restrictions applied on international air travel due to COVID-19.

Matinik
Asiparé jis madigwàn ka pwan fè adan bankoulélé viris-tala

 Pèsonn pa ka chonjé yo men asiparé sé madigwàn panyol la ka pwan bon fè dépi zafè koronaviris-la pété atè Matinik.

Ispow
Lapo tjou'y pa ta'y, men Adjilbè ka katjilé asou divini Messi

 Sé jou-tala, konpè Adjilbè, dimi-frè Ti Sonson, kon an zitata lakay-li. Madanm-li, Adjilbez, koumansé bon épi'y ek ka koumansé vréyé pié.

Rigoladri
Pa ni pèsonn ki ni loks adan gouvelman Janmayik la !

  Ki manniè sa posib ? Ki manniè, adan péyi rilijion rastafri, péyi Bob Marley, lè ou ka jété an zié anlè foto sé manb gouvelman Janmayik la, ou pa ka wè pèsonn ki loksé ?

Billet du Jour
Le Marin : 6 millions d'euros de factures en attente de paiement

 C'est ce qu'a découvert, à peine élu, José Mirande, le nouveau maie de la sous-préfecture du sud de la Martinique qui fut dirigée pendant 37 ans par Rodolphe Désiré (PPM).

Litérati
Le roman réunionnais mafia créole mis en vente au Japon

Le Roman psychologique "Mafia créole" a été édité en février 2018. Il connaît un parcours insolite dans le monde de l'édition et les librairies du monde entier.

 

Kébek
Un ancien directeur de McGill en prison

Un ancien directeur de l’Université McGill, qui avait détourné 371 000 $ de fonds publics pour rénover ses deux maisons, a écopé mardi de 22 mois de prison, en plus de devoir rembourser près de 170 000 $.

Trouvé sur FBK
Le coureur automobile qui dormait en cours d'histoire

 Fessebouc est tantôt le royaume des niaiseries ("Voici le gâteau que j'ai préparé !") tantôt celui des aboyeuses et aboyeurs ("Fuck la France !") pseudo-révolutionnaires mais...

Litérati
A propos de quelques réflexions de René Maran  sur la Martinique, l'esclavage et la colonisation
Charles W. Scheel

Grâce aux efforts de numérisation du “Fonds Camille René Maran” donné par la veuve de l'écrivain à la République du Sénégal et conservé à la Bibliothèque de l'UCAD de Dakar, a été découvert récemment un tapuscrit inédit de l'auteur de Batouala, datant des années 1940, intitulé “La Révolution Française et la Martinique”, qui touche à bien des questions de l'actualité la plus brûlante aux Antilles. Si ce document de 116 pages semble avoir été inspiré par “un fort intéressant discours [tenu] à l'occasion du cent-cinquantenaire de la Révolution Française, [par] M. G. Spitz, Gouverneur de la Martinique” – sans doute, donc, en 1939 – quelque 90 pages du texte s'inscrivent dans une partie intitulée “La Martinique”, qui constitue une histoire de la colonisation de l'île entre 1493 et 1802, suivie de quelques pages de commentaires de René Maran sur la question de l'esclavage.

Billet du Jour
Chlordécone : les néo-pourfendeurs des Békés empoisonneurs

    La proximité des élections territoriales déchaîne les initiatives les plus surréalistes et les plus grotesques dans le "plus petit canton de l'univers" (A. Césaire).

Média
Le BTP, déjà en recul depuis 2007/2009, frappé durement par la crise du coronavirus
Michel Branchi

A la Une de France-Antilles du 4/08/2020 sur la conférence de presse des syndicats patronaux et de salariés du BTP : “Le BTP ne veut pas couler du chômage”.

Lajistis
Un jugement inique, d’une brutalité inouïe
Comité International contre la Répression (Paris)

Les 27 et 28 août 2020, le tribunal de Fort-de-France (Martinique) a rendu son verdict concernant le procès des militants « anti-chlordécone ». Frédéric Maupeu dit « Loulou », Maxime Esaïe, Guillaume Denzel ont été jugés coupables et lourdement condamnés à des peines de prison et à de fortes amendes. Un jugement pour l’exemple qui sonne comme un avertissement à l’opinion ouvrière et démocratique des « ex-colonies » mais aussi qui concerne l’Hexagone. En effet, les juges du tribunal de Fort-de-France sont même allés au-delà des réquisitions du Procureur de la république. « Loulou » a été condamné à deux ans de prison dont douze mois avec sursis… Il est convoqué par le juge d’application des peines (JAP), le 9 novembre qui décidera de l’exécution de la peine. Les deux autres condamnations concernent Denzel et Esaïe – absents à l’audience – tout comme leurs avocats. Ils ont été condamnés à 14 mois de prison dont 7 avec sursis et l’interdiction de détenir une arme durant trois ans. Le tribunal les a, en outre, condamnés collectivement à 4 500 € pour le préjudice causé aux gendarmes, …

Média
Jik An Bout n°171

« Nous sommes dépêchés par la Préfecture coloniale, Nous sommes protégés par notre hiérarchie et par notre justice tropicalisée !  Nous sommes nombreux  et sur-armés face à une population de jeunes, de femmes, d’enfants et de personnes âgées qui se veulent pacifiques ! Alors, nous pouvons donner libre cours à notre suprématisme raciste et, impunément, casser du nègre » ! Ce sont certainement toutes ces certitudes qui alimentent la hargne de la meute des « robocops » que, sur les frais du contribuable, l’on fait converger dans notre pays au moindre remous social. Mais, comme le suggère le proverbe cité en titre, le jour viendra où l’arrogance s’effacera de leur visage.

Liban
Beyrouth : Ligue arabe ou Ligue de la honte ?

 La Ligue Arabe rassemble 22 pays et 430 millions d'habitants. Le Pays du Cèdre ou Liban, membre-fondateur en 1945, en fait partie intégrante.

Billet du Jour
58è anniversaire l'indépendance de Trinidad-et-Tobago : aucune délégation martiniquaise

 Notre grande sœur du sud vient de commémorer le 58è anniversaire de son indépendance avec le faste qui convient à cet événement.

Moris
«Gagn frison sa lafoul-la»
Karen Walter

Tout s’est bien passé hier malgré le nombre impressionnant de personnes rassemblées sur la place Cathédrale. La grand-messe citoyenne a peut-être pris fin hier, mais d’ores et déjà on parle d’«événement catalyseur» et du prochain rendez-vous qui aura lieu le 12 septembre à Mahébourg.