Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL
Matinik
Et les manoeuvres démagogiques et insolentes du pouvoir colonial continuent !
CNCP

Non ! L'usine basée en Martinique ne va pas renforcer ses capacités de production d'oxygène, les tuyauteries ne seront pas adaptées, des bonbonnes ne seront pas livrées en urgence par avion-cargo ! C'est un bâtiment militaire de la puissance coloniale qui va traverser l'océan avec 2OO tonnes d'oxygène, pour bien persuader aux colonisés que leur survie ne peut venir que de la seule la "mère patrie". Et il se trouve encore des aliénés pour crier "Vive la Fouance !"

Gwadloup
Jou-la Papa Yaya monté an filao

   Tout moun té konet li asi tinon a'y : Papa Yaya. Gérard Lauriette, ki monté an filao lè 17 out 2006, té yonn adan prèmié moun ki lité pou ba lang kréyol an nou la plas-la i mérité la.

Zanbi
Présidentielle en Zambie : raz-de-marée de Hakainde Hichilema élu Président
Serge Ouitona ("Afrik.com")

Le peuple zambien vient de punir le Président sortant, Edgar Lungu, en lui préférant son principal opposant, Hakainde Hichilema, sorti largement victorieux du scrutin de jeudi. La Commission électorale a déclaré vainqueur le désormais ex-opposant.

Afganistan
Afghanistan, d’une défaite l’autre
Alain Gresh ("Orient XXI")

Kaboul est tombée et il n’aura fallu que quelques semaines aux talibans pour balayer l’armée afghane financée et formée par les États-Unis durant vingt ans. Pour rappel, le régime communiste avait survécu trois années au retrait de l’Armée rouge. Mais le désastre afghan, au-delà d’une défaite ponctuelle, signe le fiasco de « la guerre contre le terrorisme ».

Le Bloc-notes de Hughes SAINT-FORT
Comprendre le phénomène linguistique du « bouch sirèt » dans le discours des locuteurs haïtiens unilingues créolophones.
Hugues Saint-Fort

Cet article propose une explication  sociolinguistique du phénomène du « bouch sirèt », expression employée dans la communauté linguistique haïtienne pour évaluer péjorativement la prononciation de certains sons tels qu’ils sont produits par certains locuteurs natifs. Il montre en quoi consiste ce phénomène, qui le produit, pourquoi il est réalisé, et les représentations dévastatrices auxquelles sont soumis ceux qui le pratiquent. L’analyse strictement linguistique qui prévaut dans cette recherche conduit à montrer que le « bouch sirèt » est un cas typique d’hypercorrection.

Le bloc-notes de Serge RESTOG
Yves Untel-Pastel : L'homme qui attend à l'abribus ou Un certain chemin d'exil
Serge RESTOG

Ce roman, en français, est commenté par nos soins en créole.

          Yves Untel-Pastel, matjé liv-tala ki ka paret kon an kont. Sa ka fet antan BUMIDOM (Bureau pour le développement des migrations dans les départements d'outre-mer. Sa vlé di : Biro pou préparé déplasman jan Matinik, Laguadloup épi Laréyinion pou alé chèché travay an péyi Lafrans. Men, an final di kont, BUMIDOM fè yo rété andéwò péyi-yo pa fos.

Mali
Mali: Lassa, le mythique village rasta bamakois, tombe en désuétude
Sidy Yansané("RFI")

Au Mali, le village de Lassa est mondialement réputé pour sa communauté rasta installée depuis plus de vingt ans. Au fil des années, le village a accueilli de nombreux visiteurs, des stars africaines du reggae y ont fait leur initiation à la culture rastafari. Mais les dissensions internes au mouvement rasta malien et les crises politiques successives dans le pays commencent à avoir raison de ce lieu.

Le bloc-notes de Jean-Marie NOL
Le déclin de l'Occident est-il inexorable ?
Jean-Marie Nol

 Échec et mat pour les États-Unis première puissance mondiale. La guerre de 20 ans d’Afghanistan tourne à la déroute pour les américains qui ont dépensé là-bas au bas mot plus de mille milliards de dollars pour soutenir soi-disant l'éradication du terrorisme islamique et la restauration de la démocratie.

Ispow
Stéphane Guillaume, cet Haïtien qui a signé au PSG le même jour que Lionel Messi !
Gary Eliezer ("Tripfoumi")

Définitivement, le Paris Saint-Germain fait ses emplettes au FC Barcelone cette année, Stéphane Guillaume est le nom de cet haïtien qui a laissé le FC Barcelone pour rejoindre le Paris SG cette semaine.

Gwadloup
En Guadeloupe, le professeur Bernard du CHRU de Tours réorganise les urgences
La Nouvelle République

Arrivé en Guadeloupe avec les renforts dépêchés par la Métropole dans les Antilles, le professeur Louis Bernard, du CHRU de Tours, a pour mission de réorganiser le tri des patients Covid aux urgences de l'hôpital de Point-à-Pitre.

Matinik
Au CHU de Martinique, "on n'a pas les moyens de prendre tout le monde en charge"
AFP

"Je n'ai pas fait ce métier pour devoir choisir entre un homme de 50 ans et une femme enceinte": au service de réanimation du CHU de Martinique, "submergé" par les malades du Covid-19, "on n'a pas les moyens de prendre tout le monde en charge".

Listwè
14 AOÛT 1791 /14 AOÛT 2021. LA CÉRÉMONIE DU BOIS CAÏMAN À 230 ANS. SOUVENONS NOUS !

Le peuple martiniquais qui a enduré les pires supplices de l’esclavage dans l’univers concentrationnaire des plantations, la colonisation ainsi que la déportation de sa jeunesse et récemment l’empoisonnement par les pesticides, n’a jamais reçu ni excuse, ni pardon, ni réparation de ses oppresseurs pourtant connus.

Ayiti
En Haïti, un séisme de magnitude 7,2 fait au moins 304 morts
Le Monde/AFP

Le bilan est encore provisoire. Le premier ministre, Ariel Henry, a décrété l’état d’urgence pour un mois et annoncé qu’il se rendrait sur place au cours des prochaines heures.

Afganistan
L’ultimo articolo di Gino Strada pubblicato su La Stampa: così ho visto morire Kabul
Gino Strada ("La Stampa")

Non mi sorprende questa situazione. La guerra all’Afghanistan è stata - né più né meno - una guerra di aggressione iniziata all’indomani dell’attacco dell’11 settembre, dagli Stati Uniti a cui si sono accodati tutti i Paesi occidentali

Litérati
Rentrée littéraire 2021 : la justice française interdit la vente d'un roman

La rentrée littéraire s’ouvrira donc sous des auspices judiciaires : selon les informations de ActuaLitté, le roman de Pascal Herlem, Fatum (Ed. Bouquins), vient d’être interdit à la vente. Une ordonnance du tribunal, du 9 août, contraint la maison à suspendre la mise en vente, et bien plus encore. Coup dur pour un ouvrage de fiction, qui aurait été le sixième de l’auteur.

Matinik
Communiqué du CNCP (Conseil National des Comités Populaires)

Le Conseil National des Comités Populaires (CNCP) apporte son soutien total aux personnels de santé, mobilisés avec les organisations CDMT, CGTM, FO, UGTM, USAM, Convergence IDE 972, qui exigent le respect de leurs droits humains fondamentaux ainsi que les moyens nécessaires pour surmonter la grave crise sanitaire qui frappe notre pays.

Matinik
Appel à la vigilance ! Sous prétexte d'aide sanitaire, ils préparent la répression

Le tapage médiatique orchestré par les autorités françaises sur l’envoi en Martinique et en Guadeloupe d’aides-soignants en rapport avec la situation sanitaire n’est qu’une manœuvre de diversion.

Matinik
  Pas santè
Kréyolad 885
Jid

Gouvelman pibliyé dan Jounal Ofisiel an lwa pou oblijé moun ni sa i kriyé an «Pas sanitè». Kivédi, fok ou vaksiné oben montré ou pa ni viryis-la. Moun ka alé an restoran, an siléman ek ka travay lopital oblijé ni sa. Kidonk pou antré sèten koté si ou pa ni sa asou portab-ou oben asou an papié ou pé ké antré ou pri an sa.

Le Bloc-notes de Jid
Kréyolomaj ba Érik Marthéli
Jid

jou-tala Bazil ka malmennen anlo artis. Lasimenm pasé sé té Jakob, simenn-tala sé Klodi Larjèn ek yè an matjè-obsèvatè, ann ouvriyé zépon natirel-la : Erik Marthéli pati monté an Galilé.

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
Martinique : une combinaison chimique qui pourrait exploser
Yves-Léopold Monthieux

 L’adoption d’un discours permanent de défiance et de rupture, méticuleusement entretenu pendant des décennies par une classe politique unanime, prenant dans la société martiniquaise les formes les plus diverses, suscitant les manifestations les plus inattendues, et qui est véhiculé par la totalité des moyens médiatiques à disposition, ne pouvait pas rester sans conséquences pour la société martiniquaise. Laquelle est, par ailleurs, paradoxalement, avec ses élus, viscéralement attachée à l’assimilation matérielle. Bref, les pieds et le ventre dans l’assimilation, la tête en dehors, le malade est atteint de schizophrénie !