Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL
Ti kourilet
 OCTOBRE ROSE : NOS GRANDES ECRIVAINES ANTILLAISES ET GUYANAISES

   Outre qu'il est le "MOIS DU CREOLE", octobre est aussi celui au cours duquel les femmes se mobilisent pour nous sensibiliser aux méfaits du terrible cancer du sein.

Kébek
Lettre du maire de Montréal aux musulmans du Québec

 Cela s'appelle du langage "cash". Impossible pour un homme politique européen de tenir publiquement pareil langage ! Ce langage "Trumpiste" prouve que les Québécois sont, en fait, des Américains qui parlent français...

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
Soirée électorale du 3 décembre 2015 : la stratégie suicidaire de Serge Letchimy.
Yves-Léopold MONTHIEUX

On le sait, la liste Ensemble pour une Martinique nouvelle (EPMN) conduite par Serge Letchimy, dernier président de la défunte région, était largement favorite à l’élection des 3 et 16 décembre 2015 de la nouvelle collectivité territoriale de Martinique (CMT). On a pu dire que les habits de président de cette collectivité avaient été inspirés par le successeur d’Aimé Césaire, et à ses mesures. Le président du Parti progressiste martiniquais (PPM) avait en face de lui un vieil et redoutable adversaire, Alfred Marie-Jeanne. Mais il avait battu ce dernier aux élections municipales de Fort-de-France, en 2001, et aux élections régionales de 2010.  En outre, ce dernier pouvait paraître fatigué sous le poids de l’âge et de ses nombreux combats politiques. Par ailleurs, Serge Letchimy avait su, par le biais de l’EPMN, obtenir l’adhésion de plusieurs maires notamment de droite et paraissait pouvoir compter sur la quasi-totalité des réseaux qui structurent la société civile martiniquaise. Il avait donc de bonnes raisons de croire à la victoire facile.

Matinik
Kréyolomaj ba Kristof Malo
Kréyolad 842
Jid

Sanmdi pasé tout moun té ni an zié asou an katel Kristof Malo té vréyé ba kò’y menm. Travèsé Kannal Sent-Lisi a lanaj.

Rigoladri
A quelques mois des élections, un député martiniquais découvre l'état de vétusté d'un hôpital, "chose indigne d'une République"

 On ne sait plus s'il faut rire ou pleurer dans cette île aux fleurs chlordéconées où jadis, selon le poète Daniel THALY, "l'air a des odeurs de sucre et de vanille".

Matinik
IL N’Y A PAS DE COUVRE-FEU EN MARTINIQUE !
Francis Carole

 Un couvre-feu est une interdiction faite à la population de circuler.

Sa ka fèt
Octobre "Mois du créole" : le premier dictionnaire du créole guadeloupéen

   Nous avons rencontré Hector POULLET, principal artisan et coauteur du tout premier dictionnaire du créole guadeloupéen...

Ti kourilet
OCTOBRE ROSE : NOS GRANDES ECRIVAINES ANTILLAISES ET GUYANAISES

   Outre qu'il est le "MOIS DU CREOLE", octobre est aussi celui au cours duquel les femmes se mobilisent pour nous sensibiliser aux méfaits du terrible cancer du sein.

Billet du Jour
Jou-a éti manblo fwansé voltijé Aljérien adan La-Sèn

  Sa fet lè 17 oktob 1961, nan bonmitan lavil Pari. A lè-tala, ladjè l'Aljéri té pres bout ek Fwansé té ka négosié épi sé nasionalis aljérien an (FLN). 

Ti kourilet
OCTOBRE ROSE : NOS GRANDES ECRIVAINES ANTILLAISES ET GUYANAISES

   Outre qu'il est le "MOIS DU CREOLE", octobre est aussi celui au cours duquel les femmes se mobilisent pour nous sensibiliser aux méfaits du terrible cancer du sein.

Litérati
"Du Morne-des-Esses au djebel" de Raphaël Confiant sur FRANCE 24

Notre invité est l'écrivain martiniquais Raphaël Confiant. Il vient de publier "Du Morne-des-Esses au Djebel" chez Caraïbéditions, un roman qui raconte les aventures diverses de soldats martiniquais engagés dans la guerre d’Algérie. "Je suis admiratif des jeunes du Hirak", dit Raphaël Confiant, des décennies après la fin de cette guerre, soulignant le caractère pacifique de cette mobilisation.

Matinik
Palé Matjé Kréyol : La CTM ka ba lanng Kréyol la an bel balan !

La CTM a fait de la revalorisation de la langue créole un axe fort de sa politique culturelle. C’est dans ce cadre-là qu’elle met en place depuis deux ans, plusieurs actions contribuant à sauvegarder, transmettre et diffuser notre langue patrimoniale. Comme chaque année, elle participe aux commémorations organisées autour de la journée internationale du créole le 28 octobre dans tout le monde créolophone. Pour 2020, elle mise sur la transmission à travers un programme riche et varié :

Média
Jik An Bout n°174

Partout dans le monde, les gouvernements des pays impérialistes et capitalistes orchestrent la mise en place d’une implacable dictature planétaire. Dans un texte en quatre parties, nous proposons des éléments le démontrant, selon nous, de façon incontestable.

Vakabonnajri
L'ESAT RIVIERE L'OR NE DEPEND AUCUNEMENT DE LA CTM

   A quelques mois des élections territoriales, le PPM, ses amis, parents et alliés ne savent quoi inventer pour discréditer ou faire des croche-pattes aux conseillers exécutifs de la CTM.

Nich pédagojik
OCTOBRE "MOIS DU CREOLE" : L'OEUVRE DE MONCHOACHI

   En ce mois d'octobre dédié un peu partout à travers le monde à la langue créole et pas seulement dans les pays créolophones, nous présenterons chaque jour un (e) écrivain (e) ou un (e) créoliste.

Matinik
      Jean-Phlippe Nilor sur le dossier UNESCO : "Soyons donc des Français à part entière pour atteindre l'universel patrimonial !"

 Ces propos pour le moins ahurissants ont été retranscrits par le quotidien "FRANCE-ANTILLES" dans son édition de ce vendredi 16 octobre en page 4.

Vakabonnajri
Classement UNESCO : "Le dossier est jugé suffisamment mature pour être déposé officiellement par la France auprès de l'UNESCO" (lettre du Ministre de la Transition écologique à Louis Boutrin)

 Hier, la Martinique a assisté à la plus grande et indécente opération de récupération politicienne de ces dernières années. C'en était, en effet, quasiment surréaliste !

Lédikasion
COUVRE FEU COMMUNIQUE DU SNUEP-FSU MARTINIQUE

 Le SNUEP-FSU Martinique dénonce l’amateurisme du préfet Stanislas CAZELLES, qui pense niaisement que sa fonction se résume à singer les décisions prises à Paris.

Nich pédagojik
OCTOBRE "MOIS DU CREOLE" : L'OEUVRE DE JOBY BERNABE

   En ce mois d'octobre dédié un peu partout à travers le monde à la langue créole et pas seulement dans les pays créolophones, nous présenterons chaque jour un (e) écrivain (e) ou un (e) créoliste.

Linivèsité
Au Revoir to the Francophone Digital Archipelago: Thomas Spear on 23 Years of Île en île
LISA HIRSCHFIELD

 

Professor Thomas Spear, who holds appointments in Lehman’s Department of Languages and Literatures and at the CUNY Graduate Center, is an internationally-recognized scholar and critic of French literature, and a longtime champion of writers from across the Francophone world. Spear, who came to Lehman in 1985. In 1998, he launched  Île en île (Island to island), a website showcasing French-language writers from the Caribbean, South Pacific, and Indian Ocean regions that includes extensive bibliographies, excerpts, and audio and video recordings documenting over 300 Francophone authors and their work. Last year, Spear decided to conclude the project and in Spring 2020 was awarded a $14,000 grant from The Organisation internationale de la Francophonie (OIF), to archive the site. We recently spoke with Spear about his work, Île en île, and the process of wrapping up his two-decade labor of love.