Accueil

Scission de l'Université :"si la Martinique en faisait la demande je ne m’y opposerais pas" [Eustase Janky]

Scission de l'Université :"si la Martinique en faisait la demande je ne m’y opposerais pas" [Eustase Janky]

L'Université des Antilles fait l'objet de batailles autour des moyens des pôles de Guadeloupe et de Martinique. Une scission des deux pôles n'est pas à l'ordre du jour. "Si la Martinique en faisait la demande je ne m’y opposerais pas". Eustase Janky (mercredi 23 janvier Guadeloupe la 1ère)

A peine portée sur les fonts baptismaux, l'Université des Antilles fait l'objet de batailles autour du budget de fonctionnement et des moyens des pôles de Guadeloupe et de Martinique.


Consensus difficile à trouver !


Après le boycott d’une grande majorité des élus martiniquais lors du dernier Conseil d’administration (mardi 22-01), les étudiants du campus de Schœlcher ont adressé une lettre ouverte à Eustase Janky, le président de l'Université, dans laquelle ils l’exhortent à ne pas sacrifier sa Martinique et leur avenir. La présidente du Pole Martinique Odile Marcellin François-Augrain parle de dépouillement des moyens. La discussion gagne les étudiants, les chercheurs.

Se dirige-t-on vers une scission des deux pôles ?  Ce n’est pas la volonté du président de l’UA mais si la Martinique en faisait la demande il ne s’y opposerait pas tout en rappelant les conséquences délétères pour tous.

Eustase Janky le président de l'Université des Antilles s'exprimait mercredi 23 janvier 2019 sur Guadeloupe la 1ère

Document: 

Eustase Janky président de l'Université des Antilles

Commentaires

Chantal Doëns | 27/01/2019 - 10:53 :
La Guadeloupe archipel: cinq îles, cinq universités.

Pages