Populisme en Martinique : nou bon ké sa !

Populisme en Martinique : nou bon ké sa !

   Ils/Elles sont toujours là au départ où à l'arrivée des courses cyclistes, du Tour des yoles, des matches de football et de toutes les manifestations sportives qui se déroulent dans les moindres recoins de l'île. Ils/Elles serrent les mains, embrassent, congratulent. Ils/Elles sont sur la photo aux côtés des sportifs, sachant que le bon peuple appréciera à quel point ils/elles sont proches du...peuple.

   Ils/Elles se montrent lors des spectacles musicaux, concerts et autres podiums de fête patronale aux sonos assourdissantes, esquissent même deux-trois pas de danse quand ils/elles ne se risquent pas à fredonner au micro quelques paroles du dernier tube à la mode, sachant là encore que le bon peuple leur en sera gré.

   "Ils/Elles" se sont nos politiciens de tous bords. De toutes tendances ou obédiences politiques !

   Par contre, quand il s'agit de la Culture, quelle soit littéraire ou scientifique, qu'elle concerne le Livre ou l'Activité scientifique, là, y'a plus personne ! Vous ne croiserez ainsi aucun (e) élu (e), par exemple, lors du Carbet des Sciences qui se tient au Palais des Congrès de Madiana chaque année. Quand un livre est présenté à la Bibliothèque Schoelcher ou ailleurs, inutile de chercher dans le public le moindre conseiller, maire, député ou sénateur. Ils n'ont pas de temps pour ça mais ils en ont toujours pour les épreuves sportives ou les spectacles musicaux.

   Nous leur disons, en créole guyanais : Nou bon ké sa !...

Commentaires

Véyative | 19/04/2017 - 20:48 :
Je n'avais jamais remarqué cela! Mais effectivement c'est vrai.C'est donc triste. En tout cas je dis vive le livre et vive les bibliothèques.

Pages