Accueil

Widad Amra et Raphaël Confiant à propos de la communauté syrienne martiniquaise

Widad Amra et Raphaël Confiant à propos de la communauté syrienne martiniquaise

   Ce mardi 14 mai, à l’invitation de la Collectivité Territoriale de Martinique et en présence de Christiane Emmanuel, Présidente de la Commission Culture Identité et Patrimoine de l’Assemblée de Martinique (CTM), la poétesse et dramaturge Widad AMRA, d'origine palestinienne par son père, et le romancier Raphaël CONFIANT ont évoqué la trajectoire de la communauté "syrienne" à la Martinique devant des collégiens de Fort-de-France, du Lamenin et de Schoelcher.

   La conférence s'est appuyée sur le roman Rue des Syriens (éditions Mercure de France) de R. CONFIANT dans lequel ce dernier retrace l'arrivée des premiers immigrés Levantins (Syriens, Libanais, Palestiniens et Jordaniens) à la Martinique dans les dernières années du 19è siècle et les difficultés d'intégration qu'ils connurent. W. AMRA évoqua son expérience personnelle de fille de Palestinien et de mère martiniquaise, son séjour au Liban durant quatre ans lorsqu'elle était adolescente et la guerre de 1967 contre Israël, guerre perdue par les Arabes qui obligea sa famille à revenir à la Martinique. 

   Le public collégien, accompagné par les principaux et des professeurs de leurs établissements, fort intéressé, posa de nombreuses questions aux deux intervenants, non seulement sur la communauté "syrienne", mais aussi sur l'histoire de la Martinique, sur ce qui fait un écrivain, sur le besoin d'écrire, sur comment écrire etc. Le message qui a été retenu est celui d'une Martinique et d'une culture martiniquaise qui, si elles s'appuient incontestablement sur un socle d'originaire africaine qu'il convient de fortifier et de valoriser, doivent, dans le même temps, pouvoir s'ouvrir à ses composantes minoritaires telles que les Indiens, Chinois, Syro-Libanais et autres. 

   La prise de conscience de cette identité multiple, créole, ouverte sur le monde, a semblé séduire les collégiens... 

Image: