Accueil

Université des Antilles : Letchimy et Conconne poignardent le Pôle Martinique dans le dos

      Université des Antilles : Letchimy et Conconne poignardent le Pôle Martinique dans le dos

      Que le Pôle Martinique n'ait jamais intéressé depuis plus de trente ans les élus politiques martiniquais, qu'ils n'en aient jamais fait un enjeu politique au contraire de leurs alter ego guadeloupéens et guyanais, on veut bien. Même si près de 5.000 étudiants sont inscrits sur le Pôle Martinique.

     Mais qu'ils poignardent dans le dos le pôle Martinique comme l'ont fait S. LETCHIMY et C. CONCONNE lors de la réunion organisée par la gouvernance de l'université en Guadeloupe le vendredi 14 décembre dernier est tout simplement inadmissible. Inadmissible et honteux ! Au lieu de défendre les intérêts du Pôle Martinique et de lutter contre la volonté de transfert de près de 120 postes sur le Pôle Guadeloupe, ils ont passé leur temps à démolir l'ancienne présidente de l'établissement et ses proches, l'accusant d'avoir "détruit l'université".

   Non, madame la sénatrice, non, monsieur le député, ceux qui ont détruit l'Université ce sont vos amis du CEREGMIA qui ont détourné 12 millions d'euros, et dont les trois chefs ont été révoqués de la fonction publique, chefs sur lesquels pèsent pas moins de 7 mises en examen dont le tout premier est le "détournement de fonds publics en bande organisée au détriment de l'Union européenne". L'Université des Antilles a déjà dû rembourser 5 millions d'euros à cause de ces mafieux et elle doit continuer à le faire jusqu'en 2021. M. LETCHIMY, oubliez-vous que sur RCI, votre ami politique Victorin LUREL déclarait :

   "Serge LETCHIMY vient souvent en Guadeloupe défendre le CEREGMIA !"

   V. LUREL était président de région à l'époque et c'est la Guadeloupe qui gérait les fonds INTERREG dans lesquels le CEREGMIA a puisé à pleines mains si l'on en croit les rapport de la Cour des comptes, du Sénat, de l'IGAENER et de l'OLAF (ou "FBI européen"). Vous n'avez jamais démenti le propos de LUREL ! D'ailleurs, vous et votre parti le PPM, vous n'avez eu de cesse de porter votre soutien actif au CEREGMIA pendant toute la mandature de l'ancienne présidente, cautionnant ses menaces, ses diffamations et ses insultes quotidiennement déversées. Quant à vous CONCONNE, est-ce la faute du campus de Schoelcher si vous avez "poursuivi une licence d'anglais", comme vous l'avez déclaré sur une chaîne de télé lorsqu'on vous a questionné sur votre formation, et que vous n'avez malheureusement jamais rattrapé ladite licence ? C'est sans doute la faute à pas de chance (ou peut-être à pas suffisamment de neurones). Votre mépris régulièrement affiché pour ceux que vous appelez "les littéraires" est une insulte au tout premier d'entre eux, Aimé CESAIRE, grâce auquel vous êtes à la place à laquelle vous vous trouvez aujourd'hui (sans avoir jamais été élu nulle part en scrutin direct). Ayez au moins la reconnaissance du ventre devant cet Grand Littéraire !

    Le transfert de postes de la Martinique vers la Guadeloupe se fera sur dix ans, affirme la gouvernance de l'université, et vous avalez cela (ou faites semblant de l'avaler) ! Sachez que vous portez désormais l'entière responsabilité du pillage du Pôle Martinique car les Martiniquais vous ont élu pour les représenter et, entre autres, défendre les 5.000 étudiants qui fréquentent le campus de Schoelcher. Vous avez trahi notre jeunesse et vos simagrées pour donner l'impression que vous faites tout pour la retenir sur place ou la faire revenir au pays n'impressionnent que les gogos. Vous n'avez aucun sens de l'intérêt supérieur de la Martinique.

   Vos amis du CEREGMIA seront bientôt traduits devant la justice pénale et rira bien qui rira le denier !...

Commentaires

Chantal Doëns | 19/12/2018 - 21:44 :
Ces comportements ont un nom: malpropreté.