Accueil

UNIVERSITE DES ANTILLES : JOUR D'ELECTION A LA FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES

UNIVERSITE DES ANTILLES : JOUR D'ELECTION A LA FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES

   Ce jeudi 23 janvier une nouvelle étape vient d'être franchie par la gouvernance de l'Université des Antilles.

 Une nouvelle étape dans la violation de l'autonomie du Pôle Martinique dont la vice-présidente (démocratiquement élue), Odile FRANCOIS-HAUGRIN, est seule à détenir le pouvoir de police. En effet, ce matin, une armada de vigiles a envahi la Faculté des Lettres et Sciences humaines sans que jamais sa doyenne (démocratiquement élue), Cécile BERTIN-ELISABETH, en ait été informée. Motif de cette invasion : l'élection d'un vice-doyen, chose totalement illégale puisque les statuts de cette Faculté n'ont jamais été validés par cette dernière et qu'une plainte à ce sujet a été déposée devant le Tribunal administratif de Basse-Terre.
 Sur la photo, on voit l'étroit couloir menant à la salle où se déroule cette élection illégale. On y distingue un vigile !!! Dans les autres couloirs de la Faculté et à l'extérieur, d'autres vigiles patrouillent. Il s'agit des mêmes voyous que les mêmes personnes avaient placés l'an dernier à l'entrée du campus de Schoelcher pour empêcher les manifestations anti-CEREGMIA.
 Il faut désormais que les politiques martiniquais prennent la main et s'opposent résolument à l'instauration sur le campus de Schoelcher d'une système macoute qui fait fuir étudiants et enseignants depuis des mois et des mois et dégrade l'image de celui-ci...
Image: 

Pages