Accueil

Tous samedi devant la maison des syndicats et moi la première !

Yvelise Sernin
  Tous samedi devant la maison des syndicats et moi la première !

   Pour tout vous dire, j'hésitais à me rendre à la manifestation du 10 mars dans l'affaire CEREGMIA. Le petit à déposer au foot, la plus grande au piano, les courses à faire, etc.

 

   Mais grâce à  l'intervention médiatique intempestive de l'avocate du CEREGMIA, je me suis décidée à participer à cette marche silencieuse. Cette avocate est venue, menaçante  sur les ondes, avertir « que tous ceux qui viendraient à la manifestation contribueraient à la manipulation de la justice et qu'elle ne laisserait pas faire » !  Poursuivant sur un ton plus larmoyant, là voilà évoquant de façon obscure la déontologie !

   Tout cela  pour tenter de faire taire l'indignation suscitée par l'affaire Ceregmia ! Mais comment étouffer une indignation spontanée ?

 

   Mme l'avocate du CEREGMIA, je me permets deux objections :

 

   Première objection :

 

   Au journal télévisé du 20/02/2018, on a pu tous entendre la déclaration de l'avocat de l'UA, un certain Me Sylvestre, affirmer que la justice devait dans cette affaire être rendue de façon sereine et qu'on devait aller vers l'apaisement.

   Soit une double manipulation :

 

  →la première manipulation de la justice, c'est que M. Sylvestre, mandaté par M. Janky (muet comme une carpe dès qu'il entend le mot CEREGMIA) a fait croire qu'il parlait au nom de toute la communauté universitaire, aors que, de toute évidence, il parlait au nom de M. Janky seulement.

 

 →la deuxième manipulation est plus rampante mais encore plus scandaleuse : ce Me Sylvestre a laissé clairement entendre que les décisions de rendues antérieurement avaient été prises par une JUSTICE « hystérisée » et donc forcément partiale !!!

 

  Il est quand même curieux que ce soit Me Sylvestre qui dénonce une justice « hystérisée », quand cette justice va précisément dans le sens des intérêts de luniversité quil, est censé défendre ! Merci, Me Sylvestre, de faire le boulot de Me Rihoual !  Pas de GESTICULATIONS médiatiques de lavocate du CEREGMIA, puisque l'avocat Sylvestre faisait le job pour elle et tant pis si, en l'espèce, la JUSTICE était manipulée !

 

   Deuxième objection :

 

   Mme lavocate du CEREGMIA, la JUSTICE n'a aucunement besoin de vous pour se défendre et agir en toute indépendance !

   Mais nous, nous veillerons à ce qu'elle prenne ses décisions avec une information complète, celle de la partie civile et celle de la défense, et non pas avec une information escamotée, sous couvert d' apaisement usurpé, proche d'une capitulation en rase campagne, suite à un possible accord tacite entre mis en cause et université.

Par ailleurs, j'ai horreur qu'on me menace et qu'on agite l'épouvantail de la peur sous mon nez ! En général quand on agit ainsi, c'est que l'on a rien sur le fond ! Un épouvantail, c'est rempli de chiffons.

 

   Enfin, dans un pays de droit, j'estime exercer ma liberté d'opinion en toute conscience et donc,  manifester samedi 10 mars, pour exprimer mon indignation, cest exercer cette liberté, comme bon me semble !

 

   Alors je dis à tous : RDV SAMEDI 10H00 DEVANT LA MAISON DES SYNDICATS !

 

Pages