Accueil

Tourisme : L’Ile Maurice vient à bout du coronavirus

Tourisme : L’Ile Maurice vient à bout du coronavirus

À la date du dimanche 17 mai, aucun nouveau cas de Covid-19 n’avait été enregistré à Maurice depuis 20 jours. Les raisons de cette maîtrise de la pandémie sont à chercher dans la réactivité des autorités mauriciennes et de l’efficacité d’un système de santé déjà rodé aux épidémies comme le paludisme.

Paradis touristique reconnu, l’île Maurice, a enregistré sur son sol 332 cas positifs et 10 décès depuis le début de l’épidémie grâce à la mise en place rapide de mesures de précaution et de contrôle.

– Dès le 23 janvier, les passagers en provenance de Chine sont mis en quarantaine. Une mesure étendue à d’autres pays d’Asie comme la Corée du Sud et le Japon par la suite. Le 2 février ce sera l’interdiction pure et simple de ces nationaux sur le territoire mauricien.

– Le 16 mars, le Premier ministre Pravind Jugnauth annonce la fermeture des frontières de l’île Maurice aux pays de l’Union européenne, au Royaume Uni et à la Suisse à partir du mercredi 18 mars pour une période de deux semaines.

– Le 19 mars après l’annonce de trois premiers cas de Covid-19, le Premier ministre déclare un état de confinement national à partir du lendemain pour 14 jours. Toute l’économie est mise à l’arrêt hormis les services essentiels, quelques commerces d’alimentation et les pharmacies.

– Le confinement sanitaire sera durci trois jours après puis étendu une première fois jusqu’au 15 avril, une deuxième fois au 4 mai et enfin une troisième fois au 1er juin avec une ouverture progressive de certains secteurs de l’économie, à partir du 15 mai.

Le Premier ministre a justifié cette extension afin que la stabilisation de la propagation du virus, ne soit pas annihilée par une deuxième vague.

Ainsi, ces mesures de précautions illustrant la réactivité des autorités mauriciennes, ont su porter leur fruit et permettent d’entrevoir pour l’île Maurice une sortie de crise très prochaine.

Pages