Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Témoignage : " Mon mari confiné à l'île Maurice avec sa maîtresse..."

Témoignage : " Mon mari confiné à l'île Maurice avec sa maîtresse..."

Nombre de couples n'auraient pas résisté au confinement... Ces semaines de huis clos seront fatales à certaines unions qui bien souvent évitaient depuis longtemps l'épineuse question d'une séparation. Le témoignage suivant révèle une toute autre histoire, d'un époux qui semble avoir particulièrement apprécié son confinement. Sabine* qui a découvert le pot aux roses en début de semaine est encore sous le choc.

Jean et Sabine* formaient le couple parfait... Mariés depuis plus de 25 ans, 3 enfants devenus grands, tout semblait aller pour le mieux. C'est du moins ce que pensait Sabine et leur entourage jusqu'à lundi. Le Coronavirus et son confinement associé viennent de lui envoyer un terrible électrochoc. Lundi son couple a volé en éclats.

Petit résumé : Jean voyage beaucoup pour son travail... Elle ne tient pas à en dire plus. Sabine est habituée, depuis de nombreuses années, à vivre les absences professionnelles de son mari.

Ces déplacements étaient l'un des secrets de longévité de leur couple, du moins le croyait elle. Mi-mars, Sabine ne prête donc guère attention aux préparatifs de son époux qui s'apprête à partir pour la semaine à l'île Maurice, enchaînant ensuite sur l'Afrique du Sud pour une autre semaine de travail.

Elle raconte : " Il a fait sa valise le dimanche soir, devant prendre comme d'habitude un vol très tôt pour Maurice le lendemain matin,me donnant vaguement son planning. Nous avons, en riant, évoqué le Covid disant que cela serait un comble qu'il soit bloqué à Maurice ou en Afrique du Sud! ". Des pensées malheureusement prémonitoires! 

Repartant à Johannesburg le dimanche suivant, Jean avait prévu de rester à Maurice pour le week-end  par commodité afin de poursuivre son voyage.... Prise par sa routine, Sabine enchaîne sa semaine, son travail, la gestion de la maison et de son dernier fils lycéen. Le confinement de La Réunion est alors annoncé.
 



Bien entendu, elle va appeler immédiatement son mari, afin qu'il puisse organiser son retour. Toujours à l'île Maurice, Jean entend bien de son côté honorer les rendez-vous importants qu'il a dans l'île soeur et poursuivre sur l'Afrique du Sud qui elle aussi n'est pas encore confinée. Sabine le trouve peu réaliste mais n'insiste pas.

Immanquablement le confinement s'abat sur Maurice. Jean est logé dans un bel hôtel de l'île. Sabine de son côté gère la maison et les trois enfants revenus se confiner avec elle. Elle suggère à son mari de tout mettre en oeuvre pour rentrer. Il n'y a pas d'avions...

Jean est donc bloqué à l'île Maurice. " Je connais bien mon mari, j'étais juste étonnée au début qu'il ne se plaigne pas de l'enfermement car d'après les informations que j'avais il devait rester dans sa chambre. Lui qui aime tant aller faire son footing, nager. La solitude ne semblait pas lui peser. Un soir où nous avons essayé avec les enfants de faire un Zoom avec lui impossible de l'avoir. Il m'a dit être allé boire une bière avec des collègues. J'ignorais qu'ils étaient partis à plusieurs. Comme nous sommes amis avec un couple, dont lui travaille avec mon mari, j'ai appelé notre amie pour voir si tout allait bien pour elle et savoir si ce n'était pas trop dur sans son mari. C'est alors qu'elle m'a dit qu'il était à La Réunion. J'ai senti comme une sorte de gêne chez elle mais n'y ai pas prêté attention...".

Questionné, Jean va alors avouer qu'il est avec un nouveau collègue très sympa. Sabine est contente de ne pas le savoir seul. Pendant près de 8 semaines, Sabine va appeler son mari tous jours, souvent en famille. Enjoué, bronzé, tout semble bien aller pour lui... Elle reprend : " En fin de semaine dernière, j'a appris qu'il y avait un vol qui rentrait enfin sur La Réunion. J'ai tout de suite appelé Jean. Il était 9h du matin, il semblait se réveiller. Lui si matinal d'habitude, c'était très étonnant. Alors que je lui annonçais ce vol tant attendu, il n'a pas eu l'air heureux. J'ai été très surprise. Et c'est la première fois que j'ai eu comme une petite alarme dans la tête"

Des larmes dans la voix, elle poursuit : " Je l'ai rappelé, lui demandant si il allait bien. Il m'a dit être fatigué après ce confinement. Difficile à entendre pour moi qui avait tout géré à La Réunion. Il m'a dit qu'il devait me parler. Je lui ai demandé si il y avait un problème etil m'a assuré que non ! Il mentait...

Tout est allé très vite ensuite. "Bizarrement ce week end impossible pour moi de l'avoir, il m'a envoyé un sms me disant que la connexion wifi dans son hôtel était devenue très mauvaise ! ".

Sabine lundi matin est allée chercher son mari à l'avion, mettant de côté son travail pour ses retrouvailles. Elle a trouvé son mari rajeuni, beau...

Arrivés chez eux, il a posé sa valise, a fait deux cafés et ils se sont assis. Le coup de poignard est arrivé alors pour l'épouse: " Jean, brutalement m'a dit qu'il n'était pas tout seul à Maurice. Que depuis deux ans il avait quelqu'un dans sa vie et que confiné avec elle il savait que c'était elle"...

Sabine tient à finir son récit : " je suis totalement sous le choc, je n'ai rien vu venir. Sans ce confinement cela aurait pu durer des années. Il a pris du bon temps à Maurice et m'a joué la comédie. Aujourd'hui je suis assommée mais aussi très en colère. Il n'a pas défait sa valise, il est reparti tout de suite, chez elle. Nous allons divorcer, je n'arrive pas à réaliser ".

*Prénoms d'emprunt

 

Pages