Accueil

Soirée hommage à Jean Bernabé à la bibliothèque universitaire du campus de Schoelcher

Soirée hommage à Jean Bernabé à la bibliothèque universitaire du campus de Schoelcher

Animée par Max Bélaise, maître de conférences en Langues et cultures régionales (UA), cette rencontre reviendra sur l'itinéraire d'universitaire et d'homme d'engagements de celui dont le nom demeure attaché à l'Eloge de la créolité, publié en 1989, et à l'émergence du Capes de créole, en 2001. Sept intervenants témoigneront : compagnons de route, collègues universitaires, anciens élèves, tous dépositaires d'un héritage à transmettre, d'une parole à porter. Raphaël Confiant, Carine Gendrey, Charles Scheel, Robert Saë, René Morelot, Victor Lina et Daniel Bardury, nous guideront, à la lumière de leurs témoignages et analyses, dans l'oeuvre scientifique, littéraire et militante de cette figure majeure de la vie intellectuelle antillaise.

Les différentes interventions seront ponctuées de parenthèses artistiques faites de lectures en musique sous la conduite inspirée et lumineuse du poète-diseur de mots Joby Bernabé, accompagné d'Alfred Fantone, directeur musical et multi-instrumentiste.

Intervenants :

Raphaël CONFIANT – Aux origines de l’Éloge

Évocation du contexte dans lequel "Eloge de la créolité" a émergé, à la fin des années 80, et quelles étaient - et demeurent- les visées de cette démarche. Le 17 avril étant précisément le jour-anniversaire de la disparition d'Aimé Césaire, R. Confiant, universitaire et co-auteur de l’ouvrage, fera le lien entre les deux personnalités à travers le prisme de la créolité.

Carine GENDREY – CAPES Créole : retour d’expérience

Témoignage et récit d’expérience d'une enseignante titulaire du Capes Créole, avec le recul d'une quinzaine d'année suivant la création de ce Capes - et la perspective prochaine de l'agrégation - : comment "vit" cet enseignement, comment le fait-on vivre dans le quotidien du second degré ?

Victor LINA - Le linguiste et la psy

Psychologue clinicien, chercheur en psychanalyse et en psychologie clinique, Victor Lina évoquera une part moins connue du travail de Jean Bernabé : l’analyse des rapports entre linguistique et psychanalyse, une problématique dont Jean Bernabé avait débattu en 2014 avec le psychanalyste Charles Melman ,lors d’un échange paru dans Lacan aux Antilles (Ed. ERES).

Charles SCHEEL -  Bernabé romancier

De l’étude du langage à l’écriture d’une œuvre d’imagination… Charles Scheel, universitaire, situera les romans du linguiste Jean Bernabé (quatre en tout) dans le contexte de la littérature créole, le schéma narratif sur lequel ils s’appuient, la langue utilisée, les thématiques abordées.

R. MORELOT - Jean Bernabé et le CIRECCA : des ambitions internationales

Le Centre International Recherches Echanges Coopération Caraïbes Amériques a été lancé en 1980  par une équipe réunie autour de Jean Bernabé. Loin de se cantonner à la diffusion de la connaissance de la langue et de la culture créoles (cours ou ateliers d’expression), le CIRECCA a pour vocation de contribuer, au moyen de la langue française, au développement des relations et des échanges internationaux, dans la Caraïbe et les Amériques, dans les domaines de la culture et du développement, et notamment de la langue, dans un esprit de réciprocité et de dialogue entre les cultures. Son actuel directeur général, René Morelot, revient sur le rôle, les missions et les réalisations de cet organisme quasi quarantenaire de statut associatif lié à l’UA par convention.

Robert Saé, fondateur de Kolé tètt kolé zépôl -  Jean Bernabé, « la solidarité en actions »

Témoignage sur la part d'engagement citoyen que représentait et portait l'implication de Jean Bernabé au sein de KTKZ. En 2014, intervenant devant l’association, Jean Bernabé, linguiste dans l’âme s'appuya d’abord sur les mots, en les décortiquant, pour éclairer le sens de l’engagement au sein de Kolé tett kolé zépol, -« expression d’origine haïtienne , image très expressive de la Solidarité en actions et pas seulement en paroles »- : Solidarité (qui renvoie à solidité), Parti (partition - ce que ne doit pas être KTKZ), Idéologie (Le danger n’est donc pas d’avoir des idées, mais de s’y enfermer)

Daniel Bardury - Héritage et transmission

Témoignage du dernier doctorant –devenu docteur en Langues et cultures régionales- de J. Bernabé, notamment à travers l’évocation de la lutte contre la décréolisation qualitative à laquelle "le créoliste et créologue" J. Bernabé s’était attaché.