Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Réflexion de Prosper ADAMIS

Prosper Adamis
Réflexion de Prosper ADAMIS

Fort-de-France, ce 30/11/2020

L’association pour la Défense de la Démocratie en Martinique et son Président Prosper ADAMIS font appel à la raison et au respect des droits et devoirs liés à toute démocratie, donc de la démocratisation. Notre démocratie perd ses repères.

Je me pose la question suivante : où sont passées les valeurs de la République française ? Les valeurs fondamentales de la constitution semblent mises en cause par des élus majeurs.

Les élus, les forces de l’ordre oublient qu’ils doivent respecter les règles de droit public sous le contrôle du conseil d’Etat et surtout du Conseil Constitutionnel français.

Je porte mon soutien total à Michel ZECLER, sauvagement battu par des policiers aveugles, sans parler de la haine qu’ils alimentent, guidés qu’ils sont par leur chef. Michel ZECLER a fait preuve d’un courage exemplaire. Il a fait preuve d’une grande force morale et bénéficié de la protection de  Dieu, lequel a été présent pour lui éviter la mort. Courage mon frère, je suis avec toi et avec ta famille.

Je signale cet incident qui s’inscrit malheureusement dans la logique d’un obscurantisme politique, dans ce monde malsain, et je me rends compte à quel point de plus en plus notre paysage politique se dégrade.

Il y a des forces vives qui ont une influence considérable sur bon nombre de partis politiques. Leurs méthodes consistent à diviser pour mieux régner ; leur but est de semer la confusion. Je prends l’exemple de Monsieur MACRON avec son ni-ni, ni les vieux. Aujourd’hui, son gouvernement est constitué par des représentants des anciennes gardes, de la droite et aussi de la gauche. L’affaire BENALA nous a montré qu’on n’a pas rompu avec les vieilles méthodes. On a en mémoire les expressions du genre : « Je suis responsable – Venez me chercher ». Des mots qui font mal. Ou encore : « Je ne suis pas le père Noël – Je ne peux pas vous donner de chèque ». Aujourd’hui, c’est l’enfant généreux qui veut distribuer de l’argent à droite et à gauche afin de préparer sa réélection pour 2022. Bel exemple de ce qu’est un manipulateur.

Il y a beaucoup à dire et à faire et il faut oser dire la vérité dans ce monde malsain. Nous nous trouvons face à une violence, à une barbarie et cela nous concerne tous, surtout dans un contexte de misère qui frappe beaucoup d’entre nous.

Le moment de la vérité est arrivé pour tous et je me tiens à la disposition de tous les médias du pays et du reste du monde.

Que Dieu garde la République et ses enfants, que Dieu garde le Monde et le protège de tout mal.

 

Prosper  ADAMIS

Président de l’A2DM

06 96 11 17 40

Adresse électronique : prosperadamis@hotmail.com

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages