Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Qui a filmé l'incident de la fête patronale de Sainte-Luce ?

Qui a filmé l'incident de la fête patronale de Sainte-Luce ?

   

 

   Et l'a diffusé sur les réseaux sociaux à la Vitesse grand V !

   Mystère et boule de gomme.

   Cette personne devrait être immédiatement embauchée par TF1, CNN ou la BBC pour la promptitude de ses réflexes car comment a-t-elle pu deviner que le président de la Collectivité Territoriale de Martinique, las de s'entendre invectiver avec des "Landjet manman'w !" tonitruants, finirait par faire un bras d'honneur à l'énergumène qui ne cessait de l'agresser verbalement ?

   A moins que ce ou cette grand reporter de fête patronale n'ait su par avance qu'un piège serait tendu, sur le passage du cortège officiel, au CHABEN coléreux. Et qu'elle ne guettât, cette personne, pistolet au poing ou plutôt téléphone portable au poing, la fraction de seconde, la micro-fraction de seconde, qu'il faudrait enregistrer pour la postérité. Car tout le monde est bien d'accord : un bras d'honneur va moins vite qu'un ascenseur. Il ne dure que le temps d'une culbute d'une puce comme disaient nos arrière-grands-mères dans leur jargon créole ou l'espace d'un cillement comme l'a écrit joliment l'écrivain haïtien Jacques-Stephen ALEXIS.

   En tout cas, une chose est sûre et certaine, certifiée conforme et tout : la municipalité PPM de Sainte-Luce n'est aucunement en cause. Du coup, il faut chercher ailleurs. Il faut se demander qui avait intérêt à ce que CHABEN pète les plombs et se discrédite ainsi aux yeux des Martiniquais ? OUI, QUI ?

   Sauf que vous avez lamentablement raté votre coup, les gars, car personne à Morne Balai, Fonds Zombi ou Ravine Bambou ne sait ce qu'est un bras d'honneur. Ce n'est pas un geste martiniquais et il ne choque aucun Martiniquais, mis à part les négros assimilés de Foyal-CACEM...

   Tout moun sav ki moun zot yé ! Tjenbon tiré !...

Pages