Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Quand l'objectif réel est "Miss France"...

Quand l'objectif réel est "Miss France"...

 Tant en Martinique qu'en Guadeloupe, personne n'est dupe : chacun sait que l'objectif réel des concours de Miss insulaires n'a qu'un objectif et un seul.

 Celui de gagner le concours "Miss France" ! Rien d'anormal, rétorquera-t-on, puisqu'il en va de même pour Miss Provence, Miss Aquitaine, Miss Bourgogne ou Miss Bretagne. Sauf qu'il y a comme un hic, un gros problème, et ledit hic peut être formulé ainsi : à aucun moment Provençaux Aquitains, Bourguignons ou Bretons ne clament qu'ils ne sont pas français, qu'il y a trop de Français chez eux, qu'ils sont victimes d'un génocide par substitution et blablabla.
 Le problème de l'Antillais (surtout du Martiniquais) est de se vouloir Français quand ça l'arrange et pas Français quand ça ne l'arrange pas.
 En bon...français, cela s'appelle une contradiction. En bon français insulaire, le compère-lapinisme. La même personne qui trouvera qu'il y a "trop de Blancs" sur nos plages le weekend s'empressera de voter par SMS lors de la finale de Miss France dans l'espoir que sa Miss Martinique ou Guadeloupe sera couronnée Miss...France. Et quand sa Miss est recalée (ce qui est souvent le cas des Martiniquaises mais pas des Guadeloupéennes), la personne criera à la discrimination, au favoritisme et re-blablabla. Viva la Revolucion ! s'écrierait Ti Sonson s'il baragouinait le "pangnol".
  Il en va de même pour le foot : le même supporter fanatique du PSG ou de l'OM, sans même parler de l'équipe de France va approuver bruyamment sur Fessebouc les déboulonnements de statues ou les blocages de supermarchés et dénoncer l'envahissement, le Grand Remplacement, le génocide par machin etc...A la limite, ce supporter souhaiterait que les 11 joueurs de cette équipe de France soir des Noirs ! C'est pourquoi il vitupère sur les réseaux asociaux quand tel ou tel n'est pas sélectionné...
  L'autre problème c'est que personne dans la classe politique ni dans l'intelligentsia n'ose dénoncer ouvertement le compère-lapinisme. Beaucoup seraient mal placés pour le faire d'ailleurs puisqu'ils le pratiquent eux-mêmes à la moindre occasion ! Les uns ne veulent pas perdre des voix aux élections au cas où s'ils pointeraient du doigt ce péché pas mignon du tout qu'est le compère-lapinisme. D'autres (artistes, écrivains, intellos divers etc.) s'y refusent aussi pour ne pas passer pour des privilégiés qui méprisent le peuple mais surtout parce qu'ils vivent de l'adulation de ce même peuple. Etre mal aimé de ce dernier serait suicidaire, pensent-ils.
 Quant à l'Etat français, le compère-lapinisme le réjouit. Tant que les "Neg" souhaiteront ardemment que leur Miss devienne Miss France et tant que les footeux supporteront corps et âme "l'équipe de Fouance", ils pourront toujours dénoncer le génocide par substitution, les "Blancs qui occupent tous les postes importants", les "Blancs qui occupent même des postes de travailleurs manuels", Les Blancs ceci les Blancs cela, ça n'aura strictement aucune conséquence.
  Conclusion logique : impossible de combattre le colonialisme si l'on ne combat pas EN MEME TEMPS le compère-lapinisme...
Image: 

Commentaires

michel mirgan | 23/08/2020 - 16:00 :
Très bien vu !!! A commencer par le compèrelapinisme de nos "indépendantistes",Ces messieurs-dames ne cessent de faire des propositions ou d'avancer des demandes en contradiction complète avec l'idée d'indépendance qu'ils disent promouvoir eux-mêmes ou leurs syndicats ,ils demandent l'indépendance EN MÊME TEMPS que le maintien de 40%,l’égalité des droits EN MÊME TEMPS que la préférence à l'emploi pour les Martiniquais ,l'arrêt de l'assistanat EN MÊME TEMPS que l'augmentation des dotations aux collectivités locales ,des subventions aux instances françaises du football EN MÊME TEMPS que l'insertion autonome à la FIFA ,des "moyens supplémentaires pour les hôpitaux" EN MÊME TEMPS" que l’arrêt de l'arrivée de non-Martiniquais à la Meynard etc...on pourrait encore citer des dizaines d'exemples du même type.....Quittes à être moins populaires électoralement nos "indépendantistes " devraient choisir une fois pour toutes les mesures entraînant une RUPTURE même progressive d'avec la France .Sinon ce n'est pas la peine ...Une petite erreur dans le texte :"Pas Français quand ça ne l'arrange pas " signifie "Français quand ça l'arrange"(deux négations valent une affirmation) ,propos déjà énoncé dans le premier membre de la phrase .Il aurait fallu écrire "se vouloir Français quand ça l'arrange (d’être Français) et pas Français quand ça l'arrange (de na pas être Français) "
Balivot | 24/08/2020 - 22:34 :
« Le Martiniquais » comme vous dites se sent parfaitement français dans l’ensemble . Les pseudo Independantistes et ceux qui font de la démagogie pure sur ce sujet ne font qu agiter un sujet à la mode un peu partout pour plaire et pour se complaire dans cette attitude rebelle ... qui en fait ne mène à rien et surtout qui ne reflète en rien le fond de la pensée martiniquaise. Ça ne sert qu à détourner l attention de vrais sujets comme la pauvreté , l écologie etc et les gens tombent dans le panneau . On fait croire que le malheur provient de « l’autre ». On peut pas s acheter son dernier iPhone a cause de « l’autre » , « l’autre » a pu s acheter son 4x4 bmw mais pas nous etc ... tout cela n est que le reflet d une société égoïste en réalité. Et surtout à la mode un peu partout , qui correspond à une pseudo lutte contre l’ordre établi et le big brother... on le voit partout en France et ailleurs car contrairement à ce que vous dites une telle attitude existe dans beaucoup de régions de France (pays basque, Bretagne, corse, Alsace etc). Arrêtons plutôt ces geremiades et pleurnicheries (d’enfants gâtés) et retroussons nous les manches pour avancer ensemble (personnes de tous horizons) afin de traiter les vrais sujets que nous paierons un jour si on fait rien .
Balivot | 24/08/2020 - 22:39 :
Et « l’autre » a pris un poste au CHU à la place d un jeune bien de chez nous, ou bien un poste à responsabilité dans une administration alors qu il est un peu «pale » . Ces discours d arriérés et limite racistes devraient être interdits au contraire . Arrêtons de ressasser un passe mort et avançons . Et si cela va par là que ferait on de tous nos jeunes (ou moins jeunes) qui occupent des postes dans l hexagone ? Arrêtez vos discours d un autre temps svp . Ça ne choque personne tout cela ?

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages