Accueil

QUAND LES AVOCATS DE MAFIEUX S'INDIGNAIENT PUBLIQUEMENT

QUAND LES AVOCATS DE MAFIEUX S'INDIGNAIENT PUBLIQUEMENT

    Le communiqué ci-après devrait désormais figurer non seulement dans les archives de l'activité judiciaire de la Martinique, mais également au Panthéon de la mauvaise foi et de la désinformation. En effet, si toute personne inculpée à le droit d'être défendue par un avocat et si ce dernier doit tout mettre en œuvre, à la barre du tribunal, pour défendre ce dernier, il n'est pas pour autant obligé d'émettre des contrevérités visant à "vèglé" l'opinion publique.

   Les deux personnes que leurs avocats Philippe EDMOND-MARIETTE et Gérard DORWLING-CARTER présentaient en 2014, dans ce communiqué, comme de petits saints que le SRPJ n'a jamais mis en garde à vue, sont, pour l'un Fred CELIMENE, définitivement révoqué de l'Université et l'autre, Kinvi LOGOSSAH, mis à pied sans salaire pour 5 années !!!

   Comme quoi la franc-maçonnerie n'est pas toute puissante comme elle cherche à nous le faire croire...

Image: 

Pages