Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

POURQUOI CES GENDARMES SUR LA PREFECTURE ?

{{Ce jeudi 5 février, alors que les gévistes venaient d’accompagner le « Collectif du 5 février » à la préfecture pour continuer les négociations, voilà que deux policiers, à la manière des tireurs d’élite du GIGN se sont postés sur le toit de la Préfecture du côté des manifestants.

Ces derniers n'ont pas accepté que les représentants de la mobilisation populaire négocient alors que des policiers se « baladent » au dessus de leurs têtes. "Nous ne sommes pas des lapins", "pas de négociations sous la menace", " rien ne peut justifier leur présence"... la tension était palpable.

La mort du syndicaliste guadeloupéen Jacques Bino, tué par balles dans des conditions douteuses est encore dans les esprits.

Devant la grande détermination des gens et la protestation du Collectif, le Préfet a du reculer et enlever ses hommes.

Des représentants du collectif, accompagnés d’un élu, Serge Letchimy, ont pu monter sur le toit et vérifier qu’il n’y avait plus de gendarme. Les négociations pouvaient reprendre... }}


.


.


.

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.