Accueil

PATRICK MULLIEZ : 135 EUROS D’IMPÔT SUR UN REVENU DE PLUS DE 1 MILLIARD €

http://srv497.fr.nf/

Au début, ils n’étaient que 35. Aujourd’hui, ils sont 600 et pèsent 38 milliards d’euros. Les Mulliez. Une famille détenant Auchan, Décathlon, Leroy-Merlin ou Flunch, fuyant la presse, cultivant l’entre-soi pour verrouiller son capital. Intrigué, Nicolas Vescovacci creuse et trouve de très intéressantes pépites.

L’Encyclique de Jean XXIII, sur laquelle les Mulliez se fondent pour transmettre leurs valeurs à leurs descendants. Une affaire de corruption en Ukraine. Des exils fiscaux à Néchin, en Belgique, ce qui permet à Patrick Mulliez de ne payer que 135 euros d’impôt sur un revenu de plus de 1 milliard.

« On est des travailleurs », s’insurge celui-ci, confronté aux preuves du journaliste. Qui met ses tribulations amusées en scène, tout en dépiautant le fonctionnement de la dynastie la plus riche de France. Pas très catholique, faut-il le préciser ?

Patrick Mulliez est né le 2 novembre 1940.

Il est le fils de Gérard Mulliez, créateur de Phildar, et de Françoise Robertine Marie Cavrois.

Il a 5 frères et sœurs, dont son frère Gérard, fondateur du groupe Auchan.

Il est marié et père de 5 filles.

ETAPES DE CARRIÈRE

1978 : ouverture de la première grande surface de vêtement Kiabi à Roncq.

1978-2001 : président-directeur général de Kiabi

1995 : rachat de Macopharma, société spécialisée dans le secteur médical.

1996 :création, avec son frère Gérard le groupe Acadie, qui regroupe les enseignes Top Office (bureautique), Tape à l’œil (vêtements pour enfants), Isabelle Atkins (parfumerie) et Granita (lingerie féminine).

2001-10 : président-directeur général et président du conseil de surveillance de la galaxie Mulliez

2010 : cession du réseau de parfumerie Isabelle Atkins à la chaîne Nocibé.

RÉALISATIONS

Patrick Mulliez est le fondateur du groupe français de la distribution de distribution de prêt à porter, Kiabi, en 1978.

Il a fait de l’enseigne un leader sur le secteur de distribution du prêt-à-porter.

Il est à l’origine de l’idée d’une mode à prix accessible, en France, imposant ainsi le principe fondateur du groupe : la mode pour tous, et actuellement « la Mode à petits prix » .

En 1993, il pousuit l’expansion internationale du groupe et lance la filiale éspagnole, puis la filaile italienne , en 1996, et la filiale russe, en 2008.

Patrick Mulliez détient encore 30% du capital de Kiabi et de Macopharma.

En 2014, Kiabi est classée 13e au classement Great Place To Work.

 Un milliardaire a été exonéré de tout impôt par Sarkozy

Selon Benoît Boussemart, économiste, auteur d’un livre sur les Mulliez, Patrick Mulliez aurait une fortune estimée à 1,1 milliards d’euros : « Sur ces 1,1 milliards et les revenus que ça rappporte, il paye 0 euro d’impôts. » Un peu plus tard, le journaliste rectifie et, comptes à l’appui, affirme que Patrick Mulliez aurait en fait payé 135 euros d’impôts en Belgique (en 2013).  En caméra cachée, le fondateur de Kiabi répond au journaliste que ce calcul est « partiel » : « C’est une mauvaise interprétation et je n’ai pas envie d’en parler. (…) On n’est pas des boulimiques, flambeurs, frimeurs. On est des travailleurs« .

Le groupe Mulliez 2006-2011 : Pour en finir avec le conte familial

Reportage sur l’empire de la famille Mulliez publié par Canal + le 30 mars 2015, avec l’émission Spécial Investigation. Le reportage montre également que la famille Mulliez possède de très nombreuses holdings ou sociétés, domiciliés en Belgique et pas ou peu imposées.