Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

PALESTINE A L’UNESCO : LES REPRESAILLES COMMENCENT

http://www.humanite.fr
PALESTINE A L’UNESCO : LES REPRESAILLES COMMENCENT

Suite à l’adhésion, à part entière, de la Palestine comme Etat membre de l’Unesco, les sanctions ont commencé. L’organisation se voit amputée de près d’un quart de son budget par les Etats-Unis, et Nétanyahou a annoncé l’accélération de la colonisation.

La réaction du gouvernement Nétanyahou est violente. Non seulement il multiplie les déclarations offusquées et les pressions diplomatiques à l’encontre des délégations qui ont voté pour l’adhésion de la Palestine à l’Unesco (voir : Victoire diplomatique pour les Palestiniens à l'Unesco) mais les représailles sont aussi bien plus cruelles. "Israël va accélérer la construction en Cisjordanie et suspendre les transferts d'argent à l'Autorité palestinienne" titre le Jerusalem Post, quotidien de droite proche du Premier ministre. Concrètement, deux nouvelles colonies sont prévues en Cisjordanie, et des constructions à Jérusalem-Est. L’Autorité palestinienne, comme l’opposition israélienne, dénoncent fortement cette décision.

Dans un même temps, les Etats-Unis s’en prennent à l’Unesco. 22 % du budget de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture est en effet pourvu par les Etats-Unis, qui viennent unilatéralement de suspendre le versement d'un chèque de 60 millions de dollars, sur les 70 millions qu’ils devaient verser à l’Unesco en 2011.

En outre, la bande de Gaza est le théâtre de nouvelles violences depuis quelques jours, entre tirs de roquettes du côté palestinien et bombardements aériens par les Israéliens. La spirale de violences a été provoquée par un raid aérien israélien samedi qui a tué cinq militants du groupe radical palestinien Djihad islamique dans un camp d'entraînement de Rafah dans la bande de Gaza. Depuis, 12 Palestiniens sont morts, et un civil israélien a succombé à ses blessures liées à un tir de roquette.

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages