Accueil
Le billet du jour

NADIA LIMIER (MIM), PREMIERE ADJOINTE AU MAIRE DU PRECHEUR : "Lè 6 désanm, sé an sel kout zépon nou kay ba yo !"

   Une vague, une sorte de déferlante, semble depuis quelques semaines porter le "GRAN SANBLE" qui, de meeting en meeting, voit gonfler ses troupes et engrange de nouveaux ralliements : Marius NARCISSOT à Ducos, Fabrice DUNON au Lamentin, E. GRIFFIT au Carbet etc...Cette vague semble ne plus pouvoir s'arrêter et de nouveaux ralliements sont à prévoir dans les jours à venir.

   Au cours de cette pré-campagne électorale qui voit le "GRAN SANBLE" tenir meeting aux quatre coins de la Martinique depuis près d'un mois, des personnalités se révèlent, des orateurs de talent se dévoilent, des militants connus dans leur seule commune le sont désormais de la Martinique entière. C'est ainsi que Nadia LIMIER, 1è adjointe au maire du Prêcheur, fait un tabac dans les meetings grâce à sa fougue, sa sincérité, à la force de ses propos et à la qualité de son créole (ce dernier point n'étant pas, hélas, le point fort, si l'on peut dire, de certains orateurs).
   Militante du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) depuis une bonne vingtaine d'années, elle n'est donc pas une ralliée au "Gran Sanblé". Elle en fait partie de droit. Sa présence est un exemple pour les femmes martiniquaises, la preuve qu'au sein d'une société globalement machiste (héritage de la période esclavagiste ?), une militante du sexe féminin peut tout à fait trouver sa place et cela au premier rang dès l'instant où elle fait preuve de détermination et de combattivité.
   Chapeau bas, Mme Nadia LIMIER !...

Image: 

Pages