Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL
Communiqué de l' ASSAUPAMAR

MOTION POUR DIRE NON AU « MARATHON DU CHLORDECONE »

Les membres de l’ASSAUPAMAR, réunis en Assemblée Générale le dimanche 31 janvier 2010,

►RAPPELLENT que pendant des dizaines d’années, les planteurs de banane békés ont, avec la complicité de l’administration française, empoisonné nos sols, nos sources, nos rivières, nos eaux littorales, en introduisant, en distribuant, en répandant massivement, avec force subvention, le chlordécone, un pesticide particulièrement dangereux, interdit aux USA, en Europe et en France singulièrement ;

►RELEVENT que ces mêmes planteurs de banane békés réclament depuis quelque temps de nouvelles dérogations pour continuer leur épandage aérien de pesticides à moins de 50 mètres au-dessus de nos têtes, de nos habitations et de nos rivières, en violation de la loi ;

►CONSTATENT que leurs pratiques égoïstes et illicites ont fait que nos eaux de boisson sont contaminées, nos dachins, nos écrevisses, nos poissons, nos crustacés sont déclarés dangereux, avec pour effet de détourner la population affolée de leur consommation, et d’aggraver encore la dégradation de la situation économique de nos agriculteurs, de nos aquaculteurs, de nos pêcheurs et de nos restaurateurs ;

►CONSTATENT que ces mêmes planteurs de banane békés, sans vergogne, mettent sur pied aujourd’hui, à travers leurs champs de banane « chlordéconée », des compétitions (courses à vélos, courses à pied…) dont l’une qu’ils dénomment « le marathon de la banane » ;

►DENONCENT avec vigueur ces opérations de promotion indécentes, dont ce « marathon du chlordécone », destinées à faire accepter leurs pratiques les plus scandaleuses et les plus dangereuses ;

►APPELLENT les nombreuses victimes sanitaires et économiques du chlordécone, particuliers et professionnels, à se mobiliser contre cette entreprise de vèglage médiatique ;

►APPELLENT les sportifs martiniquais, les responsables d’associations et des différentes ligues à dire non à ce « marathon du chlordécone, à refuser de participer à ces mascarades déguisées en compétitions sportives.

« NON AU MARATHON DU CHLORDECONE ! »

« NON AU CARNAVAL DES AUTRES ! »

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages