Accueil
MONTRAY KRÉYOL A ATTEINT LES 100.000 VISITES !

MONTRAY KRÉYOL FINI JANBÉ LAREL 100.000 VIZITÈ

{{ 100.000 visites !}} C’est ce qu’indique le compteur de visites, situé en bas à droite, de notre page d’accueil. En seize mois seulement d’existence (MONTRAY KREYOL fut créé en février 2007), nous avons réussi à atteindre ce chiffre ô combien symbolique. 100.000 visites en 16 mois correspondent à un peu plus de 6.000 visites par mois, chose considérable pour un site aussi austère et peu interactif que le nôtre. Nous n’allons pas changer juste pour augmenter notre audience. Nous sommes et nous demeurerons un site essentiellement éducatif, présentant surtout des articles de fond (plus de 1.000 à ce jour) et cela dans pas moins de 10 langues : créole et français bien sûr, mais aussi anglais, espagnol, italien, allemand, portugais et même corse, arabe et tamoul ! C’est dire que si MONTRAY KREYOL défend la langue et la culture créoles, c’est dans un esprit ni universaliste ni nombriliste, mais bien diversaliste. Entre l’universalisme raboteur des différences culturelles (et trop souvent masque de l’Occident) et le nombrilisme nationaliste obtus, nous avons choisi la diversalité. C’est-à-dire la nécessité de lier notre combat à celui de tous les peuples de la terre, en particulier les plus opprimés tels que les Palestiniens, les Amérindiens ou les Tibétains.

****************************************

Nich-twel nou a touvé i fet nan mwa févriyé 2007, kivédi i ni 15 mwa anlè tet-li atjelman ek sé adan mwa mé tala, kidonk mé 2008, i janbé an bel larel : 100.000 vizitè. Lè nou ka fè tan katjilé, nou ka wè sa ka fè tibwen plis ki 6.000 moun ka vini anlè MONTRAY KREYOL chak mwa.

Kon zot dwet rimatjé, nich-twel nou an pa fèmen enki asou bagay kréyol oben asou péyi kréyolopal. Sé vré ki bik-nou, poto-mitan nou, sé pa dot ki lang-la ek kilti-a éti gangan-nou mété doubout pannan 3 siek la, adan kondision ki té red toubannman pis lépok-tala té lépok ladjoukann. Mé MONTRAY KREYOL ouvè asou tout péyi asou latè tou. Anni gadé paj-douvan an, zot ké vwè lis péyi toupatou__ki lé Zantiy, ki l’Anmérik, ki l’Afrik ki l’Azi__éti nou ka ba nouvel asou yo.

MONTRAY KREYOL si-telman ouvè ki i ka pibliyé artik an fwansé ek an kréyol, mé i pa ka kalanjé pou mété artik an panyol, an anglé, an alman, an italien ek jik an kows, an arab oben an tamoul ! Poutji ? Sé davwa anchay moun ka vréyé anlo bel pawol asou sa yo ka kriyé « la diversité linguistique et culturelle », men lè ou ka fè tan ekzaminen aksion-yo, ou ka konstaté yo toujou koré asou yon sel lang oben yon sel kilti.

Sé vré MONTRAY KREYOL ka défann kréyol dabò-pou-yonn. Mé nou ka défann tou tout pep ki ka pwan fè, tout pep ki anba lopsion dot pep, tout pep ki ka débat pou séyé vwè lalimiè. Kivédi sa Palestinien ka sibi, sa Tibéten ka sibi, sa Kows ka sibi ka konyen tjè-nou. Okontrè di sa moun pé kwè, nou pa an nich-twel ki nasionalis. Nou oblijé adopté an atitid ki nasionalis davwè pep-nou oprimé, mé jou i ké libéré, nou ké ladjé zafè nasionalis tala.

Nou ka kwè tout pep asou latè frè ek nou ka goumen pou on nouvo model enternazionalizm. Sa sé matjè mouvman Lakréyolité a kriyé « diversalité ». Konsep-tala vlé di ki fok nou pa apiyé ankò anlè vié lidé « iniversalité » a ki l’Ewop dévlopé a davwa sé té an monyen pou’y té dékalé sé lézot pep-la. Fo nou kréyé an nouvo jan-vwè ki adapté a nouvo sitiyasion-an éti nou ka viv adan’y la kivédi « mondializasion ». Tout pep pou bwaré, pou bokanté lidé, liv, zimaj, flim siléma, machandiz kisasayésa…mé a yon kondision : ki pèsonn pa pèdi lang-li ek kilti’y.
Kidonk nou pa lé lang ek kilti kréyol nou an disparet !

Man ka rimèsié Didié ki mété sit-la doubout, Piè, webmastè-nou, Jéwom, met-a-manyok KOURILET (ki sé “Newsletter” MONTRAY KREYOL), Jan-Samiel, gran-grek zendien gwadloupéyen nou an, Daniel, met-pies téyat matinitjé nou an, Thierry Caille, an zanmi fwansé nou pa toujou dakò épi’y (men tout kalté lidé ni dwa paret asou nich-twel nou an), Evaryste Zéphirin, an met estilis, ki ka viv é travay lot bò-a, J-P Ferrali, an kanmarad kows ki ka goumen pou pep-li trapé lonnè ek respé’y, Léandre, ki ka lévé wo drapo wouj-vè-nwè a, ek tout sé lézot moun-la ki ka voyé artik tanzantan ba MONTRAY KREYOL la.

Nou ka di tou sa ki lé : vini rijwenn nou ! MONTRAY KREYOL ouvè ba zot ! Pa pè voyé artik ek foto ban nou !

Nou janbé larel 100.000 vizitè an mwa mé 2008. Annou vwè es nou ké rivé atenn dé fwa plis an mwa mé 2009 !

{{ Raphaël CONFIANT}}

{{Bwet-a-mo :}}

_ Anba lopsion : sous la domination de.
_ Bik : enracinement.
_ Bwaré : s’allier.
_ Gangan : ancêtre.
_ Jan-vwè : conception.
_ Kalanjé : hésiter.
Kisasayésa : etc…
_ Ladjoukann : esclavage.
_ Matjè : écrivain.

Commentaires

shaka_zulu1 | 09/06/2008 - 20:55 :
Montray Kréyol érèzman ni dé sit kon zôt ka èkzisté padavwa kolonyalis-la fè on gran travay an lespri a moun Gwadloup,Matnik é Gwiyan.On pati a pèp an nou ka santi-yo pli fwansé ki fwansé-la li menm.Mwen shaka zulu ka di zôt fôs é kouraj é nou pa ka lésé kolonyalis fwansé démonté-nou.