Accueil

"Montray Kréyol" entre dans sa 11è année d'existence

"Montray Kréyol" entre dans sa 11è année d'existence

   C'est au mois de février 2007 que fut créé le site-web MONTRAY KREYOL dont l'objectif premier de son fondateur, Raphaël CONFIANT, était de permettre une plus large diffusion de l'écrit en langue créole et de la culture créole en général. Cela pas uniquement pour la Martinique, mais aussi pour tous les pays créolophones.

   Autour du directeur de publication (les médias en ligne sont soumis aux mêmes textes de loi que la presse-papier et la presse audiovisuelle, notamment en matière de diffamation), se rassemblèrent au fil des années, un certain nombre de collaborateurs, réguliers ou occasionnels, qui en cette année 2018 sont au nombre de 34. Chacun d'eux tient un "bloc-notes" sur MONTRAY KREYOL avec une totale liberté d'expression puisque, par exemple, les articles de l'essayiste de droite Yves-Léopold MONTHIEUX côtoient ceux de l'avocat d'extrême-gauche Raphaël CONSTANT. Les visages de certains d'entre eux illustrent d'ailleurs le présent article.

   Le modèle économique du site est, à l'inverse de la quasi-totalité des sites et blogs antillais, celui du bon vieux "sousou" ou plus exactement "ti-kanno" créole, c'est-à-dire que les collaborateurs, mais aussi nombre de sympathisants qui n'écrivent pas sur MONTRAY KREYOL, contribuent deux fois par an à régler les frais, dépenses et achats nécessaires au fonctionnement d'un tel organe de presse. La progression constante du nombre de visites du site aurait pu lui permettre de chercher de la publicité commerciale ou institutionnelle, comme ses confrères, mais l'option première du bénévolat a été maintenu tout au long de ces onze années.

   S'agissant de la fréquentation du site, MONTRAY KREYOL n'a rien à cacher non plus : il est le seul site antillais à afficher, sur sa page d'accueil, son compteur de visites. On peut y lire le nombre de visites journalières, hebdomadaires et depuis la création du site. Un "TOP 5" des articles les plus lus permet également de savoir, chaque jour, quel article a attiré le plus de lecteurs. Le site reçoit donc entre 15.000 et 20.000 visites par jour avec parfois, selon l'actualité, des pointes à 30.000, ce qui est  assez moyen par rapport à d'autres sites bien connus sur la place.

   Sinon, l'objectif de départ (promotionner l'écrit en créole), s'il n'a jamais été perdu de vue et si des articles dans cette langue sont publiés chaque semaine, s'est progressivement élargi à l'écologie (combat contre le chlordécone), à l'université (combat contre le CEREGMIA), à la culture (défense de la Créolité), à la politique (combat en faveur du GRAN SANBLE), à la vie internationale (défense de la cause palestinienne) etc..., cela non plus seulement en français et en créole, mais dans une dizaine de langues : anglais, espagnol, portugais, allemand, arabe, italien etc... On aura compris que MONTRAY KREYOL est un site internationaliste (au sens non-trotskyste du terme) et qu'il est fermement opposé à l'enfermement identitaire, au nombrilisme insulaire et à la bêtise "noiriste".

   Sé douvan nou ka alé !...

Pages