Accueil

L’URGENCE D’UN « GRAN CHAWA » JUDICIAIRE EN MARTINIQUE

Francis Carole
L’URGENCE D’UN « GRAN CHAWA » JUDICIAIRE EN MARTINIQUE

   Qu’ont en commun le scandale du CEREGMIA, l’évaporation des 3,5 millions d’euros prévus pour l’indemnisation des riverains du TCSP et les ventes de terrains des habitants de Sainte-Thérèse sans même qu’ils n’en aient été ne serait-ce qu’informés ?

   Un même dénominateur commun relie ce qui, jour après jour, apparaît bien comme un système mafieux : une certaine gouvernance qui n’en finit pas de traîner son « limbé » du 13 décembre 2015.

   Les Martiniquaises et les Martiniquais comprendront, au fil du temps et des révélations qui ne manqueront pas de surgir, que notre pays a accompli une œuvre salutaire en se débarrassant, en décembre 2015, du «bol a kouvèti » qui servait de bouclier protecteur aux organisateurs de ce système. L’affaire de Sainte-Thérèse, révélée cette semaine par la presse, montre que ces individus n’ont aucun scrupule à voler et à tromper les plus pauvres tout en se posant démagogiquement, à longueurs de discours électoralistes, en grand défenseurs du petit peuple de Fort-de-France.

   Le carnaval a assez duré. Vivement le « Gran CHAWA » judiciaire !

   Francis CAROLE

   Président du PALIMA (Parti pour la Libération de la Martinique)

   Conseiller exécutif

Commentaires

Balivot | 16/05/2018 - 11:31 :
Oui. Un ménage est nécessaire c'est sûr. Ce qui est dommage, une fois de plus, dans cette affaire c'est que la nouvelle est largement reprise dans les médias "alternatifs" (et FA/ Mar 1ere) pour des raisons politiques, c'est à dire que les anti PPM (en gros un large panel de personnes!) en profitent pour lancer une demande de nettoyage car ça arrange leurs affaires et détourne l'attention sur l'adversaire, pour mieux Mais cela justifie t il une inaction complète? Pourquoi le TCSP ne roule t il pas d'ailleurs? S'achemine t on vers un grand scandale quand on voit un article de martinique 1ere qui se demande s'il va rouler un jour? Ne peut on pas lancer un mouvement d'indignation citoyenne sur ce sujet, car c'est plusieurs centaines de millions d'euros d'impots qui risquent de partir en fumée si la voie ne sert qu'a quelques taxicos enragés qui risquent de nous percuter à chaque croisement avec les routes ?
Véyative | 17/05/2018 - 05:16 :
Impossible que ces élus aient méprisé à ce point leur électorat proche! C'était l'occasion comme d'habitude de passer leur rendre une "tite " visite , avec accolade en leur disant ; tu as bien touché l'indemnité, j'ai fait accélérer la procédure...." Ils ont été entourés de bras cassés dans les bureaux ou quoi? Jean le grand économiste devant l'éternel peut -il en dire plus?

Pages