Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

LPA DU ROBERT: L'ASSISTANTE SOCIALE CONCLUT QUE LES 24 COLLEGUES SONT EN SOUFFRANCE ET EN DANGER !

LPA DU ROBERT: L'ASSISTANTE SOCIALE CONCLUT QUE LES 24 COLLEGUES SONT EN SOUFFRANCE ET EN DANGER !

    Nous avons interrogé  Christophe THEGAT du SNUEP-FSU sur la grave crise que traverse actuellement le LPA (Lycée Professionnel Agricole) du Robert...

 

MONTRAY KREYOL : Pourquoi le conflit continue-t-il au LPA du Robert ?

 

CHRISTOPHE THEGAT : Encore cette tenace impression, que l’on peut tout se permettre en Martinique et qu’il ne faut surtout pas dénoncer. Et si vous n’obtempérez pas à cette consigne, on ne fera rien ! Pire encore, on vous abandonnera seuls à votre sort !

Cela fait 25 longs jours que nos collègues du lycée professionnel agricole du Robert, sont mobilisés pour dénoncer ce qu’ils endurent depuis trop longtemps. Ils ont le soutien des associations de parents d’élèves qui souhaitent que cette ambiance délétère, non propice à l’épanouissement et à la réussite des lycéens change.

La DAAF (administration locale) reconnait la véracité des faits qu’ils remontent, mais ne fait rien, si ce n’est de leur taper dans le dos par compassion.

Les collègues ont vu l’Assistante sociale du ministère, qui a reconnu l’ambiance de travail malsaine qui découle directement des comportements défaillants du proviseur. (Certains d’entre eux sont très touchés et en arrêt).

Elle conclut dans son rapport de 3 pages, que les enseignants de cet établissement sont en souffrance réelle et en danger !

La situation n’avance pas car ils doivent et vont payer leur non respect du « pas de vagues ». Le ministère veut donc les laisser « kannir » et se décomposer devant leur établissement  jusqu’à épuisement. Tant pis pour la situation qui se carie dangereusement !

 

MONTRAY KREYOL : Quels sont ces comportements défaillants ?

 

CHRISTOPHE THEGAT : C’est du jamais vu tant ils sont nombreux ! Nous appelons « défaillants » des comportements qui conduisent un proviseur par exemple, à appeler et écrire à la direction du SDIS,( où un professeur effectue des veilles de sapeur-pompier volontaire), pour demander le reversement de ces veilles au lycée.

Ceci alors que les veilles n’ont jamais empiété sur ses cours ou autres obligations de service (conseils de classe ou réunions). Ces dernières ne rentrent pas dans le cadre d’une 2ème activité rémunérée.  C’est tout simplement de l’immiscion dans la vie privée du collègue, avec le net objectif de nuire et porter préjudice à son rayonnement. Les ingérences dans ce domaine sont légion et la politique de ce proviseur.

 

MONTRAY KREYOL : Les collègues sont accusés d’être racistes…

 

CHRISTOPHE THEGAT : Les collègues sont très affectés de se voir taxer de racistes aujourd’hui, parce qu’ils dénoncent les nombreuses déviances du proviseur actuel. Il faut donc préciser que le précédent était un non originaire de Martinique, très apprécié des collègues. D’ailleurs, les 4 proviseurs précédents venaient tous de Paris, et il n’y a eu aucun conflit.

Nous sommes étonnés de certaines postures de ce proviseur, qui détonnent complètement avec la droiture de ses prédécesseurs. Menaces, chantage, représailles, Harceler, terroriser des collègues, instaurer une atmosphère de peur, rabrouer le personnel en public et devant les élèves, passer des appels téléphoniques haineux, à pas d’heure, au lieu d’une conversation dans le huis-clos de son bureau, tout ceci n’est pas digne et très loin du professionnalisme attendu.

Les collègues ont mis à nu des pratiques de favoritisme du proviseur. Ce dernier ayant recruté la compagne d’une de ses connaissances, fraîchement arrivée dans l’île.

Dénoncer ce favoritisme fait d’eux, selon le proviseur, des racistes !  Ils ont raison pourtant raison d’exiger le recrutement d’un-e jeune de notre île pour le poste de surveillant, dès lors qu’il/elle réunit les compétences recherchées. Encore plus quand on connait le taux de chômage de la jeunesse d’ ici. Aucun jeune de notre Martinique n’est compétent pour être surveillant ou AESH ?

 

MONTRAY KREYOL : Quelles sont les réponses du ministère ?

 

CHRISTPHE THEGAT : La posture du ministère est étonnante, face à un proviseur, qui par ses nombreux comportements scandaleux, l’a trahi. En réponse à ce conflit, il indique que le proviseur est un excellent gestionnaire et qu’il a redressé la situation financière du LPA. Ils indiquent vouloir du temps afin que le poste que vise le proviseur soit disponible, et donc demande aux collègues d’attendre. Le proviseur, dans cette même dynamique, indique qu’il est prêt à rester chez lui et à  venir travailler le soir, jusqu’à juillet.

Le rapport de l’Assistance sociale est pourtant sans appel. Les 24 collègues, livrés à une telle direction sont en danger..

Aucun mot du ministère quant à cette parodie de management, ni pour la souffrance des personnels.

  

MONTRAY KREYOL : Quelle issue possible à ce conflit ?

 

CHRISTOPHA THEGAT : Le proviseur a franchi la ligne rouge. Autoritarisme, favoritisme, mépris, intimidation et harcèlement, non-respect de la vie privée des collègues…

Nous sommes face à quelqu’un qui tout simplement doit accepter de se faire soigner et revoir totalement son rapport à l’autre.

Nous soutenons à fond leur demande légitime, d’avoir aux commandes de leur établissement, un nouveau proviseur qui tout d’abord les respecte. Mais respecte aussi l’institution !

Le LPA est un établissement du Robert, ville de France !

Le ministère doit prendre toutes ses responsabilités dans cette affaire et tout de suite !

Les élèves qui passent des examens ne doivent plus perdre de temps.

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages