Accueil

LETTRE D'UNE MARTINIQUAISE ENERVEE

Elisabeth ROSALIE
LETTRE D'UNE MARTINIQUAISE ENERVEE

   Le rôle d’un syndicaliste dans une entreprise est de défendre les droits et intérêts économiques et professionnels, tant collectifs qu'individuels, des salariés.

Ce que je vois au PNRM depuis plusieurs jours n’est pas du syndicalisme !!!! 

Insultes et menaces verbales envers le président du PNRM, dégradations de bien publiques par des graffitis injurieux de la part de ces personnes menées par la CDMT oui c’est elle qui orchestre ces attaques envers un élu. Messieurs, êtes-vous de vrai syndicaliste ou des arnaqueurs ? Et vous agents du PNRM qui êtes en grève ouvrez les yeux : vos mentors sont à la retraite et se ficheront de vous quand vos salaires seront supprimés ou quand il vous faudra payer l’astreinte décider en justice !!!!

Votre outil est menacé par un groupe de personnes qui n’ont rien à faire dans ces lieux puisque non représentatifs. Les points cités dans la demande de médiation révèlent des failles au niveau de leur connaissance en droit du travail. Est-ce du syndicalisme que de demander d’outre passer le CHSCT pour l’amélioration des conditions de travail ?

  Et en parlant de souffrance celle que vous infligez au président du Parc est inacceptable : injures verbales, sans compter ces graffitis injurieux sur les biens publics portant atteinte à sa dignité. Est-ce comme cela que l’on traite un élu qui se dévoue pour son pays. 

   N’oubliez pas que ce seront vos impôts martiniquais et martiniquaises qui permettront de les effacer ! 

   Défendre un agent licencié oui mais quand cet agent a commis des manquements je pense que l’on doit se remettre en question.

Martiniquais, Martiniquaises pourquoi notre ile recule ? Parce que aucuns investisseurs n’osent venir en Martinique à cause d’individu comme ceux qui mettent un désordre au PNRM. On nous appelle « strikes Island » à vous de juger !

   Ce combat est politique, ne parlons même pas de la télévision publique qui nous désinforme et véhicule un cliché négatif de ceux qui travaillent pour le pays parce qu’elle a choisi de servir les perdants du 13 décembre 2015. Est-ce normal ? Non ! Elle se contemple dans sa médiocrité et sa facilité à mettre des « cancans » en place pour alimenter ses infos, quant à ses programmes n’en parlons pas, aucun pour élever le niveau du peuple.  Il est temps de réagir et de la boycotter en refusant de payer la redevance audiovisuelle ou en ne lui accordant aucune audience.

   Martiniquais, Martiniquaises réveillez-vous, ouvrez vos yeux, lavez-les s’ils sont sales, un pays ne se construit pas avec des gens avides de pouvoir et surtout vorace de gros salaire, informez-vous ailleurs, lisez la presse, et comparez.

Pages