Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

L’ETAT ISLAMIQUE ANNONCE SA DISSOLUTION APRES QUE SON CHEF A LU LE CORAN POUR LA PREMIERE FOIS

http://www.legorafi.fr/

C’est la chaîne Al Jazeera qui a révélé l’information. Daesh a surpris ce matin la communauté internationale en annonçant sa dissolution lors d’une vidéo postée sur son site officiel. A l’origine, une terrible méprise, puisque les fondateurs de l’organisation terroriste confondaient depuis des années le livre saint de l’Islam avec un recueil obscurantiste datant du VIIème siècle.

 «À la base, c’était une blague de Patrick, un collègue» raconte Abou Bakr El Baghdadi dans la vidéo « Il avait changé la couverture du livre, et on s’est tous fait avoir !» Plusieurs médias ont par ailleurs confirmé que Patrick n’était pas « le dernier à déconner» puisque c’est à lui qu’on doit également une mauvaise interprétation du communisme dans les années 20 après un canular téléphonique réalisé auprès de Staline.

«YOLO»

«C’est con parce qu’on a foutu pas mal de bordel du coup…» s’embarrasse l’ancien Calife. « Je me demandais aussi pourquoi 99% des musulmans de la planète restaient tranquillement chez eux, sans tuer personne. Bah depuis que j’ai lu le livre j’ai compris !» s’exclame le repenti. « Et puis les martyrs vont faire la gueule… Parce que je suis pas sûr qu’ils tombent sur 77 vierges de l’autre côté…» imagine-t-il.

Aux dernières nouvelles, Abou Bakr et plusieurs membres de l’organisation dissoute avaient été aperçus en train de rattraper le temps perdu : Abou Bakr se faisant tatouer un immense «YOLO» sur le torse, acronyme anglais de «On ne vit qu’une fois» , tout en s’allumant un joint sur un fond de Bob Marley. Tandis que d’autres s’engageaient plus sobrement dans l’humanitaire pour tenter de venir en aide à leurs prochains et délivrer un message de paix.

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages