Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL
Grève des patrons pêcheurs guyanais

LES ÉLUS IDIOTS OU CYNIQUES ?

Atachi-Baka
LES ÉLUS IDIOTS OU CYNIQUES ?

Marins pêcheurs en grève. Elus idiots ou cyniques ? Ministres sourds, aveugles ou méprisables ? Pour parler simplement ou crument, plus d’un Guyanais est resté sur le cul en écoutant l’émission POINT D’INTERROGATION le mercredi 06/02/13 de 18 heures 20 à 19 heures, sur le thème de la réunion entre les Ministres concernés et les Parlementaires guyanais, sur les justes revendications des Pêcheurs guyanais.

En effet, à entendre les propos de messieurs ANTOINETTE et SERVILLE et de madame BERTHELOT, ces trois représentants de la population guyanaise n’auraient pas assisté à la même réunion. Chacun racontant une histoire sensiblement différente de celle des autres. C’est assez troublant, voire inquiétant car on peut dès lors douter de leur capacité de compréhension ou (nous préférons penser cela), douter de leur bonne foi.

Après donc avoir tenté de créer un méli-mélo et de tout embrouiller, ils ont été au moins d’accord sur un point : faire la leçon aux Pêcheurs et du même coup à l’ensemble de la population guyanaise en nous expliquant chacun à sa manière :

- Que les Pêcheurs n’avaient qu’à être à Paris pour défendre leurs affaires,
- Que ce n’est pas leur job à eux, élus?
- Qu’il vaut mieux suivre les recommandations du Gouvernement français et ne pas faire de vagues.
- Que nous – Citoyens de Guyane – devons faire un effort pour comprendre que les choses ne sont pas faciles, qu’il faut avoir de la patience et le sens du dialogue. En attendant :

« Nou pouvé manjé latè gra,

Yé minm ka touché yé gro manda ! ».

(Nous pouvons toujour sucer les fils de nos caleçons, eux-mêmes toucherons leur gros mandat !)

LES MINISTRES SOURDS, AVEUGLES OU MÉPRISABLE ?

Voici plus de 10 ans que les professionnels guyanais, notamment de la pêche et de l’orpaillage souffrent du pillage de nos ressources d’une part et de l’insécurité autour de leurs activités et de leurs personnes.
Ils n’ont eu cesse de faire connaître à la population, aux autorités compétentes locales, nationales et européennes les graves difficultés auxquelles ils font face et les dangers qu’ils affrontent.
Moult réunions ont déjà eu lieu en Guyane, et/ou à Paris pour débattre de la question.

Le problème est donc récurrent.

Pourtant les Ministres de la République en charge du dossier semblent découvrir surpris et désarmés la situation catastrophique des pêcheurs guyanais et bien entendu comme d’habitude, aucune réponse claire n’est apportée aux demandes de nos compatriotes. Toutes les voies sont à l’étude comme d’habitude et mieux encore on botte en touche, c’est-à-dire qu’on demandera à Bruxelles de prendre en charge ce dossier. Et comme si cela ne suffisait pas, les Ministres outragés mais plein d’arrogance posent un ultimatum aux Marins Pêcheurs Guyanais :
« Dégagez des abords de l’Ambassade du Brésil, sinon pas d’émissaire ! »

Du chantage, purement et simplement avec une bonne dose de mépris.
La détresse des Marins Pêcheurs n’intéresse aucun responsable politique. Qu’ils se taisent et crèvent en silence et le reste de la population guyanaise avec eux.

MESSAGE ENTENDU !

MESSAGE RECU !

Atachi-Baka.

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages