Accueil

LES 22 MEMBRES DE LA LIGUE ARABE DENONCENT « L’OCCUPATION FRANCAISE » DE MAYOTTE

L’archipel des Comores (« Comores » vient de l’arabe « Kamar » qui signifie « Lune »), composé de 4 îles principales à savoir la Grande Comore, Mohéli, Anjouan et Mayotte, forme depuis des siècles, depuis toujours en fait, un ensemble linguistico-culturel unifié. Le peuple comorien est un peuple africain mâtiné d’arabe et de persan, qui pratique la religion musulmane et parle le comorien, variété de swahili.

Colonie française, d’abord rattachée à Madagascar, les Comores acquièrent leur indépendance le 6 juillet 1975 en se voyant amputés de l’île la plus méridionale, l’île de Mayotte, chose qu’avait déjà vivement été dénoncé à l’époque l’OUA (Organisation de l’Unité Africaine). La France a donc sciemment brisé l’unité de l’archipel aux motifs que son implantation à Mayotte est beaucoup plus ancienne que dans les autres îles et surtout parce que les Mahorais avaient voté « NON » au référendum sur l’indépendance de 1973.

Entre temps, et quatre ou cinq coups d’état plus tard, dont certains fomentés par le mercenaire et barbouze français Bob Denard, la République des Comores devient membre à part entière de la Ligue Arabe. Depuis lors, ses gouvernements successifs n’ont cessé de demander à la France la rétrocession de Mayotte. En pure perte.

Aucune pression internationale, pas même celle du Comité de Décolonisation de l’ONU, n’a réussi à faire la France changer de position. Pire : le 31 mars dernier, elle est même allée plus loin en organisant un référendum sur la transformation de Mayotte en « Département d’Outre-Mer ». Le résultat était couru d’avance vu l’énormité des moyens financiers et de propagande mis en œuvre par la puissance tutélaire. Mayotte est désormais le 5ème DOM et le 101ème département français !!!

Il y aurait de quoi sourire devant cette mascarade électorale au moment même où le statut de département d’Outre-mer est fortement remis en question, notamment en Martinique où le Congrès, réuni le 18 décembre dernier, a voté à une écrasante majorité pour que ce pays soit désormais placé dans le cadre de l’Article 74 de la constitution française, ce qui veut dire en clair qu’il accède à l’autonomie. Mais ce n’est pas risible du tout. C’est de la « pwofitasion » internationale. 5è puissance mondiale, la France bafoue la République des Comores, bafoue l’UA (Union Africaine) et bafoue la Ligue Arabe dont les 22 membres réunis à Doha viennent de condamner ce qu’ils appellent « l’occupation française de Mayotte ».

Ce vote devrait faire réfléchir les Français car s’il est un peu normal que la Libye, la Syrie, le Soudan ou l’Algérie osent condamner Paris, il est peu habituel que ces grands amis de l’Occident que sont l’Egypte, la Tunisie ou le Maroc en fassent de même.

200 millions d’Arabes viennent donc de déclarer à la face du monde que la France occupe une partie du territoire d’un de leurs états membres à savoir la République des Comores.

Il est clair que cette condamnation ne restera pas sans suite…