Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

LE TELETRAVAIL N'EXISTE PAS A PARADIS, DONC FICHEZ-LEUR LA PAIX !

      LE TELETRAVAIL N'EXISTE PAS A PARADIS, DONC FICHEZ-LEUR LA PAIX !

 Ils sont marrants tous ces adorateurs des divinités en "A" : Jéhovah, Allah, Krishna, Bouddha, Pacha-Mama et autre Papa Legba. 

 Non, mais qu'est-ce que vous vous imaginez ? Qu'ils vont s'occuper de votre corona-machin par télétravail ? N'importe quoi ! Vous aurez beau vous agenouiller, vous prosterner, prier, louanger et tout, ils ont d'autres chats à fouetter du haut des cieux où ils se trouvent. En plus, ils n'ont surtout pas envie de choper votre truc car au paradis, y'a pas de Pr Raoult que l'on sache ! Enfin, c'est marqué ni dans le Talmud ni dans la Bible ni dans le Coran ni dans les Vedas ni dans aucun autre livre saint.
 Et puis, quoi ? Faites pas semblant de ne pas savoir que notre seule galaxie comporte 100 millions de planètes et l'univers entier plus de 200 millions de galaxies ! Donc, ils vont quand même pas s'occuper d'une planète Terre riquiqui éclairée par un soleil nain dans une petite galaxie de derrière les fagots. Ils ont du boulot, les Jéhovah et consorts, car si ça se trouve sur quelque autre planète cent plus importante que la nôtre, y'a sans doute une saloperie bien pire que le corona-machin qui est en train de faire des ravages.
 Le télétravail c'est bien joli mais quand on doit, même quand on est une divinité, contrôler des milliards d'écrans en même temps, on n'a guère le temps de s'occuper de ce grain de sable dans l'univers qu'est la Terre.
 Amen ! Allah Ou-Akbar ! Om Mani Padme Om ! Legba, louvri bayè ba mwen !...

Pages