Accueil

Le suprématisme blanc ou l'arbre qui cache la forêt

Le suprématisme blanc ou l'arbre qui cache la forêt

   On est en droit de s'émouvoir des manifestations de suprématistes blancs aux Etats-Unis et en Europe. On est en droit de s'indigner que ces gens puissent défiler en toute impunité en criant des slogans du genre "Nègres dehors !""Musulmans sur la chaise électrique !" ou encore "Les Juifs ne nous remplaceront pas !" et cela en brandissant des drapeaux frappés de la croix gammée. Apparemment les trois plus grands crimes contre l'humanité (commis par la seule Europe) des 5 derniers siècles à savoir le génocide des Amérindiens, l'esclavage des Noirs et la destruction des Juifs d'Europe (camouflée sous le nom obscur de "Shoah" afin de dissimuler sans doute le nom du coupable) n'ont pas servi de leçons à ceux qui veulent à tout prix dominer la planète. Apparemment l'apartheid en Afrique du Sud, le demi-million de morts en Indochine/Vietnam, le million de morts de la guerre d'Algérie, les 90.000 morts de la révolte de 1947 à Madagascar, les massacres des nationalistes au Cameroun sans oublier le génocide toujours oublié, le tout premier pourtant du XXe siècle qui s'est déroulé, en 1903, en Namibie contre le peuple herrero, tout cela n'a toujours pas servi de leçon.

   Certes, il faut s'indigner de Charlottesville, mais il ne faut pas pour autant se laisser manipuler par les médias.

   Pourquoi ?

   Pour une raison simplissime : les Blancs "modérés" ont commis à ce jour mille fois plus de crimes que les Blancs "suprématistes". Quand, par exemple, les présidents BUSH des Etats-Unis décident d'envahir l'Irak sur la base d'un mensonge éhonté (la possession par ce pays d'armes de destruction massive) et donc déclarent la guerre à un pays qui ne  leur a rien fait, ils ne le font pas au nom de GOBINEAU ou de HITLER. Quand Nicolas SARKOZY décide de bombarder la Lybie, pays qui n'a jamais été en guerre avec la France, et d'éliminer son président, Mouamar KHADAFI, il n'agit pas au nom de l'idéologie nazie. Mais le résultat est là : 600.000 civils irakiens tués à ce jour et un pays dévasté où les fanatiques islamistes ont prospéré grâce au chaos provoqué par l'intervention US ; 120.000 libyens tués à ce jour et un pays déchiré où des milices s'en donnent à cœur joie à la faveur de l'intervention française.

   Nous avons pris ces seuls deux exemples, mais on pourrait en prendre des centaines.

   Ce que nous voulons dire c'est que si les Blancs suprématistes sont hautement condamnables, s'il faut combattre leur idéologie sans merci et dénoncer leurs actes, il faut se garder d'oublier qu'ils ne sont que l'arbre qui cache la forêt. Et cette forêt ce sont tous ces gouvernements étasuniens et européens "démocratiquement élus", "modérés" etc. qui imposent un blocus féroce contre Cuba, qui ne cessent de provoquer le chaos comme actuellement au Venezuela, qui étranglent l'Afrique noire en pillant de manière éhontée ses richesses minières, qui financent secrètement le fondamentalisme islamique (tout en s'indignant quand parfois ce dernier se retourne contre eux), qui ferment les yeux sur les exactions d'Israël contre le peuple palestinien etc...

   Ces gouvernements-là n'avancent pas avec la croix gammée sur le front.

   Pourtant...

Pages